Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...

Optimisation d’un site internet : comment faire ?

Optimisation d’un site internet : comment faire ? Comment optimiser la performance d’un site internet ? A quel différents niveaux et par quelles étapes précises ? Optimiser son site, c’est le rendre plus lisible, plus attractif pour augmenter sa visibilité et son référencement. Par où commencer ?

Quand on parle d’optimisation d’un site internet, on parle de référencement, de visibilité, de leads, de résultats. Pour cela, il faut optimiser plusieurs choses : le temps de chargement, le référencement SEO, la performance, l’expérience utilisateur, pour gagner en visibilité et faire des visiteurs, de futurs clients. Et tous ces champs d’action sont reliés les uns aux autres. Opérer tous ces changements, c’est s’assurer la meilleure optimisation globale possible pour votre site web !

Optimisation d’un site internet : comment faire ?

C’est quoi, l’optimisation d’un site internet ?

L’optimisation est le fait de chercher à améliorer une action donnée et d’en obtenir le meilleur résultat possible.

Pour les sites Internet, le but est d’optimiser tous les éléments permettant d’interagir directement ou non sur son référencement naturel. Le référencement naturel, c’est l’ordre d’apparition des sites sur les résultats des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo!, …). Il est extrêmement important pour un site d’être présent parmi les premiers résultats car cela lui confère une visibilité primordiale à sa réussite commerciale. Théoriquement, une réelle optimisation doit concilier cette « optimisation moteur » avec l’optimisation visiteur permettant de favoriser la conversion ou l’expérience utilisateur.

Comment optimiser le temps de chargement du site ?

Afin de bien optimiser votre site web pour la vitesse :

  1. – Utilisez le Google Page Speed Insights 
  2. – Compressez vos images
  3. –  Diminuez la quantité d’éléments et de scripts totaux par page
  4. –  Utilisez un module de mise en cache pour le contenu
  5. – Ayez un serveur rapide et performant localisé près de chez vous et avec la compression Gzip 
  6. – Ajustez les éléments de votre version mobile ou adaptative pour que le site soit plus léger et rapide

Le temps de chargement est un facteur déterminant dans le classement SEO tel que décidé par les moteurs de recherche. Parmi les dizaines de critères établis par Google, Bing et Yahoo!, le temps de chargement bénéficie d’une pondération très importante dans le classement final qu’obtiendra un site internet.

Qu’est-ce que le SEO ? 

Le SEO (ou Search Engine Optimization) correspond à un ensemble de techniques qui permettent de positionner un site ou une page web dans les premiers résultats naturels (c’est-à-dire non payants) des moteurs de recherche. 

Quelles différences entre le SEO on-page, Off page et le SEO technique ?

Le SEO On page

Le SEO On page consiste à optimiser le contenu de vos pages web : bien choisir les mots clés, leurs déclinaisons, les placer dans les balises pertinentes. C’est la partie la plus évidente du SEO mais elle nécessite quelques connaissances techniques. Cette partie du SEO est essentielle mais elle n’est pas suffisante pour obtenir un bon référencement.

Le SEO Off page

Le SEO Off page regroupe toutes les actions qui ont lieu hors du site web et qui visent en assurer son référencement. Cela regroupe la chasse aux backlinks qui pointent vers votre site mais aussi sa promotion sur les réseaux sociaux ou via d’autres médias.

Le SEO technique

Enfin, la partie SEO technique regroupe toutes les actions techniques qu’on peut mettre en place pour s’assurer que les moteurs de recherche comprennent le contenu de votre site internet de façon optimale. Cette partie est plus concrète. Elle passe par une bonne hiérarchie des balises html, la déclaration d’un sitemap, l’utilisation de micro données, etc.

Comment optimiser le SEO d’un site web ?

Google utilise un algorithme avec plus de 200 critères pour déterminer l’ordre des résultats dans les moteurs de recherche pour des requêtes de mots clés spécifiques.

  1. Utilisez un titre d’au moins 50 caractères avec plusieurs de vos mots-clés
  2. Ayez des url de 3 à 5 mots
  3. Ajouter les mots-clés dans le titre, les headings et l’URL
  4. Ayez plusieurs sous titres
  5. Rédigez du contenu de qualité autour de 1500 mots (500 mots minimum)
  6. Intégrer une image par page, contenant votre mot clé dans le nom de fichier et la balise alt
  7. Créer des liens entre vos pages et votre contenu en utilisant modérément les mots clés en textes d’ancrage
  8. Partagez vos pages internes dans vos réseaux sociaux
  9. Remplir la balise meta description
  10. Éviter le contenu dupliqué
  11. Ajouter des liens externes
  12. Supprimer les liens brisés
  13. Optimiser la vitesse de chargement des pages
  14. Adapter le site pour les mobiles
  15. Utiliser un domaine HTTPS

Comment optimiser son site internet pour les médias sociaux ?

L’optimisation d’un site web pour le partage et le trafic des médias sociaux est un aspect important pour les entreprises actives ou ayant une stratégie de marketing de contenu.

  1. Ayez des modules pour partager dans les médias sociaux sur chacune de vos pages sur votre site web
  2. Créez une page Google My Business, Facebook, Twitter, Linkedin connectée à votre site
  3. Utilisez une application comme Buffer pour partager vos liens dans plusieurs comptes simultanément
  4. Utilisez toujours une image vedette concept connectée à vos pages

Optimisation d’un site internet et l’expérience utilisateur

La meilleure façon de savoir comment améliorer votre site web en fonction de votre audience est de le demander directement à vos clients et/ou de l’analyser grâce un logiciel de Heatmap ou de suivi de clics par page.

  1. Ayez un menu clair, ergonomique et intuitif
  2. Adaptez votre résolution adaptative pour les différents appareils
  3. Utilisez des images vectorielles ou compressées en haute définition
  4. Ayez vos informations de contact facilement accessibles
  5. Écrivez des titres accrocheurs, avec des phrases et paragraphes courts et des sous-titres

Comment mesurer la performance d’un site internet ?

Les indicateurs de performance d’un site web

Cette analyse est réalisable via des indicateurs clés de performance, des KPI, essentiels pour évaluer la performance et l’efficacité de votre stratégie digitale.

Pour mener à bien votre analyse statistique, il est vivement conseillé de vous appuyer sur l’outil Google Analytics.

Mesurez votre audience

Grâce à Google Analytics, vous serez en mesure de savoir le nombre de visiteurs qui ont visité votre site. Vous retrouverez :

  • Le nombre de visiteurs et de nouveaux visiteurs sur une période donnée
  • Un pourcentage affichant les nouveaux et anciens visiteurs
  • Les sessions : les visites des utilisateurs, avec des données comportementales précises

Mesurez vos conversions

Les conversions constituent les actions que l’on souhaite voir effectuées par les internautes. Pour un site e-commerce, la principale conversion est l’achat. Voici les principaux KPI à évaluer :

  • Le coût d’acquisition (CAC) : autrement dit la somme que vous payez pour générer des ventes ou des clients
  • Le nombre de conversions : combien d’actions réalisées par vos visiteurs font partie de vos objectifs (téléchargement d’une plaquette commerciale, achat…)

Le taux de conversion résulte du nombre de conversions divisé par le nombre total de visiteurs (sur une période donnée).

Optimisation d’un site internet pour mesurer sa performance 

Bien que le suivi des statistiques doive se faire en permanence, il est important de mettre tous les bons outils en place.

  1. Google Analytics pour suivre vos statistiques de fréquentation
  2. Google Search Console pour suivre vos positions dans Google et surveiller les problèmes
  3. Utilisez un logiciel de Heatmap pour les clics

Optimisation d’un site internet et conversion des visiteurs en clients 

L’optimisation du taux de conversion est un élément clé sur un site web. Pour optimiser la conversion, il faut :

  1. Installer plusieurs logiciels complémentaires de suivi de performance et de conversion
  2. Si vous avez une boutique en ligne, faire la livraison gratuite
  3. Si vous avez un formulaire, diminuer le nombre de champs pour augmenter le nombre de demandes
  4. Utilisez les évaluations, recommandations et témoignages de clients pour augmenter la confiance

Comment gagner en visibilité sur internet ?

Le lien avec les visiteurs/prospects/clients

Laisser sa clientèle s’exprimer librement est un bon moyen d’augmenter sa visibilité sur internet, puisque cela permet l’échange.

Permettre aux clients d’exprimer leurs sentiments (bons ou mauvais) permet de connaître leurs attentes, et aux prospects d’en savoir plus. Tous ces avis clients forment ce que l’on appelle la preuve sociale. Ils sont de véritables éléments de crédibilisation pour votre marque.

Pour faciliter cette interaction, il faut créer une page Google My Business pour référencer votre entreprise.

Un site dit responsive

Créez un site web responsive est aujourd’hui indispensable pour assurer sa bonne lecture sur tous types d’appareils mobiles.

Mises à jour

Mettre à jour son site internet est indispensable. Les algorithmes des moteurs de recherche pénalisent les marques peu présentes. Aussi, pensez à vous assurer que les informations de votre site sont actualisées régulièrement et que vos articles de blog ne sont pas trop datés.

Cartes géographiques en ligne

Localisez votre entreprise pour que vos clients ou partenaires puissent vous identifier sur Internet. L’une des solutions est d’apparaître sur les services de cartes et itinéraires en ligne. Trois outils vous offrent cette visibilité : Google MapsViaMichelin et Mappy.

Optimisation : Comment construire votre site internet ?

1. Ordonnez votre classeur

Il existe de multiples façons de construire un site internet. Si vous choisissez un CMS tel que WordPress, cela vous garantira normalement un temps de chargement optimal sur le long terme.

Il existe mille et une façons d’agencer correctement votre classeur, vos sous-classeurs et vos fichiers. En fonction de votre manière de penser votre rangement, le temps de chargement ne sera pas le même.

2. Organisez vos contenus

En minifiant vos fichiers JavaScript et CSS non minifiés, c’est-à-dire en supprimant les lignes inutiles, les espaces et les commentaires du code source, vous devriez parvenir à gagner quelques précieuses micro secondes.

Par ailleurs, certains éléments sont beaucoup plus lourds que d’autres. Faites intervenir les quelques éléments qui posent problème après – et non l’inverse.  Vous évitez ainsi qu’ils bloquent le chargement de votre page. S’ils interviennent au début, ils bloqueront tout.

3. Compressez vos images

Les images peuvent être un élément de lourdeur important sur un site internet. Il existe différents outils en ligne libres de droit pour compresser, cropper et redimensionner vos images.

4. Choisissez un bon hébergeur

La performance technique de votre hébergeur web a une influence sur la performance de votre site. Informez-vous sur les packages proposés par les hébergeurs de référence. En fonction des critères techniques, les prix vont de quelques euros à plusieurs centaines d’euros par mois. Le temps de chargement sera normalement la différence principale entre les différentes formules commerciales présentées chez les hébergeurs.

5. Utilisez un CDN

Un CDN est un Content Delivery System, c’est-à-dire une solution via laquelle les fichiers de votre classeur seront envoyés depuis une instance qui ne se trouve pas trop éloignée, géographiquement parlant, de l’internaute qui souhaite consulter votre site internet.

6. Paramétrez votre mise en cache

La mise en cache est, entre autres, ce qui permet de faire en sorte que lorsqu’un internaute consulte les pages de votre site, les éléments correspondants à cette page ne doivent pas à chaque fois être servis par l’hébergeur, et donc rechargés, lors des diverses consultations.

Une fois une page consultée, ces éléments sont alors enregistrés un certain temps sur le disque dur de l’ordinateur de l’internaute. Et cette page, lorsqu’elle sera reconsultée par l’internaute, apparaîtra alors immédiatement.

7. Utilisez un sablier

Vous pouvez mettre en place un sablier, avec un %, indiquant l’évolution du chargement de la page web.

Si une page se charge en plus de 5 secondes sans sablier, la probabilité pour que l’internaute la quitte est grande. Alors que si la même page se charge avec un sablier, la probabilité pour que l’internaute reste, augmente, malgré sa lenteur.

A quel moment faut-il mettre à jour son site ?

Pensez que, plus vous modifiez ou ajoutez du contenu, plus les robots de Google visiteront votre site. Ajoutez contenu textuel de qualité, c’est ce qui augmentera le champ de requête de votre site sur Google et vous permettra d’améliorer votre référencement. N’hésitez pas, pour cela, à utiliser des mots-clés.

Pour qu’une page soit reconnue actualisée par les moteurs de recherche, vous devez changer au moins 5% de son contenu.

L’idéal est une mise à jour quotidienne. Il est courant de dire qu’il faut au moins un article hebdomadaire pour agir favorablement sur le référencement d’un site.