Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...
Infos Utiles – Gestionnaire de Paie formation ligneInfos Utiles – Espagnol programmeInfos Utiles – Gestionnaire de Paie recommandationsInfos Utiles – Gestionnaire de Paie programmeEspagnolInfos Utiles – Espagnol qualité des coursInfos Utiles – Espagnol coaching mentorInfos Utiles – Gestionnaire de Paie qualité des coursInfos Utiles – Espagnol référencesInfos Utiles – Gestionnaire de Paie coaching mentorInfos Utiles – Espagnol satisfaction clientsInfos Utiles – Gestionnaire de Paie referencesInfos Utiles – Espagnol formation ligneInfos Utiles – Gestionnaire de Paie satisfaction clientsInfos Utiles – Espagnol recommandationsInfos Utiles – Décoration Intérieure qualité des coursInfos Utiles – Décoration Intérieure coaching mentorDécoration IntérieureInfos Utiles – Décoration Intérieure satisfaction clientsInfos Utiles – Langue des Signes – ProgrammeInfos Utiles – Décoration Intérieure recommandationsInfos Utiles – Langue des Signes – REFERENCESInfos Utiles – Décoration Intérieure formation ligneInfos Utiles – Langue des Signes – ligneLangue des SignesInfos Utiles – Décoration Intérieure référencesInfos Utiles – Langue des Signes – RecommandationsInfos Utiles – Décoration Intérieure programmeInfos Utiles – Langue des Signes – Satisfaction ClientsInfos Utiles – Langue des Signes – Coaching MentorInfos Utiles – Langue des Signes – qualité des coursManagementInfos Utiles – Mandataire Immobilier – satisfaction clientsInfos Utiles – Mandataire Immobilier – coaching mentorInfos Utiles – Mandataire Immobilier – qualite des coursInfos Utiles – python devenir developpeur qualite des coursInfos Utiles – python devenir developpeur coaching mentorManagement à DistanceInfos Utiles – python devenir developpeur satisfaction clientsInfos Utiles – Manager commercial qualité des coursApprendre à coder avec PythonInfos Utiles – python devenir developpeur recommandationsInfos Utiles – Manager commercial COACHING MENTORInfos Utiles – python devenir developpeur ligneInfos Utiles – Manager commercial Satisfaction clientsInfos Utiles – python devenir developpeur referencesInfos Utiles – Manager commercial recommandationsInfos Utiles – python devenir developpeur programmeInfos Utiles – Mandataire Immobilier – programmeInfos Utiles – Manager commercial formation ligne
formation nutritionniste

Quelles études pour devenir diététicienne nutritionniste ? Salaire, métiers, diplôme et Bac

Quelles études faire pour devenir diététicienne nutritionniste ? Si ce métier vous intéresse, il faut un bac + 2, le BTS Diététique ou le DUT Génie Biologique option Diététique. Retrouvez tous nos conseils et informations pour devenir diététicienne nutritionniste dans cet article. Découvrez notre formation Nutrition Diététique en ligne avec une prise en charge possible par votre CPF pour devenir conseiller en nutrition ou préparer le diplôme BTS Diététique pour devenir diététicien(ne).

Les différentes études et les aspects du métier de diététicien nutritionniste :


Quels sont les diplômes pour se lancer dans le métier ?

La description du métier de diététicienne nutritionniste.

Quelles sont les missions du diététicien nutritionniste ?

Les qualités et les compétences à obtenir.

Dans quels secteurs peut-on exercer le métier ?

Comment évoluer dans sa carrière de diététicien ?

Quel est le salaire moyen de ce métier ?

Les études à suivre pour apprendre le métier.

Comment se lancer en reconversion professionnelle pour devenir diététicien nutritionniste ?


salaire diététicienne

Quelles études pour devenir diététicienne nutritionniste ?

Deux diplômes mènent au métier de diététicienne nutritionniste

Il existe des études spécifiques pour devenir diététicienne nutritionniste avec deux diplômes dédiés.

BTS Diététique

Il faut avoir un baccalauréat, de préférence un BAC S, STMG, ST2S ou STL pour augmenter ses chances d’être admis. L’accès se fait sur dossier et parfois à la suite d’un entretien. La formation dure 2 ans. Il est obligatoire de réaliser un stage de 20 semaines en 3 fois sur les 2 ans.

DUT en Génie Biologique option Diététique

Pour y accéder, il faut un Bac Scientifique ou Technologique et un bon niveau en anglais. La sélection se fait sur dossier et entretien. Il est parfois nécessaire de passer des tests. Le diplôme dure 2 ans mais il est possible de le passer en 1 an via « l’année spéciale » pour les candidats ayant déjà un Bac+2.

Ce DUT est accessible aux étudiants en formation initiale et aux salariés ou demandeurs d’emploi en formation continue.

À l’obtention du BTS ou du DUT, le futur praticien doit s’enregistrer au répertoire national d’identification des professionnels de santé (ADELI).

Pour ceux qui désirent aller plus loin, une année supplémentaire de spécialisation via une licence professionnelle est possible.

Description du métier de Diététicien/Diététicienne nutritionniste

Le diététicien-nutritionniste, souvent mal désigné par le terme seul de diététicien, est un professionnel paramédical dans le domaine de la nutrition. Sa mission est à la fois préventive et curative. Il prévient les risques cardio-vasculaires et évite le surpoids. Il apprend à son patient à bien s’alimenter par la conception de menus personnalisés avec une bonne qualité nutritionnelle des repas.

Même si la majorité des diététiciens sont des femmes, il est évidemment possible pour un homme d’exercer ce métier.

missions diététicienne nutritionniste

Les missions d’une diététicienne : bilan, régime alimentaire, formation et suivi des patients

Bilan complet sur les habitudes alimentaires

  • Informations sur des troubles de l’alimentation ou maladies et les habitudes de vie
  • Mensurations (poids, taille, IMC, pourcentage de masse graisseuse)
  • Objectif du suivi : perdre ou prendre du poids, ralentir une maladie, améliorer la performance physique

Elaboration d’un régime alimentaire personnalisé et de menus adaptés

  • Sans sucre pour un diabétique ou une personne en surpoids, sans sel pour de l’hypertension, selon les allergies, c’est selon les patients 
  • Ajout d’aliments pour combler des carences de certains nutriments
  • Recommandations sur les quantités, le mode de cuisson et les associations d’aliments

Formation et suivi des clients/patients

Pour changer leurs habitudes alimentaires sur le long terme, la diététicienne nutritionniste doit les aider à comprendre comment se nourrir. Associer les aliments, bien lire une étiquette de produit pour identifier les aliments à choisir.

Elle suit et motive son client dans les moments de doute ou de découragement. Elle est un véritable conseiller et coach en nutrition.

Qualités essentielles et compétences requises pour une diététicienne nutritionniste

Une diététicienne doit évidemment avoir de solides connaissances en nutrition. Mais également en bien-être (psychologie, activité physique et sportive, relaxation) pour aider son patient à trouver un équilibre de vie global.

Humainement, elle doit être patiente, pédagogue et empathique pour accompagner et motiver au mieux les personnes qui viennent la voir.

Quels sont les secteurs professionnels où on peut exercer le métier de diététicien ?

La plupart travaillent dans un établissement de santé (hôpital, maison de retraite ou de convalescence, centre de rééducation), un établissement scolaire (restauration scolaire ou cantine) et les centres sportifs de l’État. Ce sont des fonctionnaires.

D’autres travaillent en indépendant, à domicile ou en cabinet, parfois en clinique privée. Avec ce statut, il est possible de faire des missions : consultant ou coach pour des sportifs de haut niveau ou dans des hôtels de luxe.

La diététicienne peut aussi être salariée dans un centre de thalassothérapie, une fédération sportive ou une entreprise de restauration collective privée. Mais cela est plus rare.

Après le DUT, certaines diététiciennes choisissent l’industrie agroalimentaire pour travailler à la fabrication des produits alimentaires ou au contrôle de la qualité en industrie pharmaco-diététique.

Presque la moitié d’entre eux travaillent dans des établissements de soins : maisons de convalescence, cliniques et surtout hôpitaux.  Et un tiers exercent en cabinet libéral.

évolutions carrière diéteticienne nutritionniste

Des évolutions de carrière sont-elles possibles pour une diététicienne nutritionniste ?

Une forte concurrence dans le secteur de la nutrition

Le marché de la diététique est en pleine croissance car les français prennent conscience de l’impact de la nutrition sur leur santé. Et des risques dus à une mauvaise alimentation (cholestérol, diabète, surpoids, obésité, maladies cardio-vasculaires).

La concurrence est forte entre les différents praticiens de la nutrition. Diététiciens nutritionnistes, coachs ou conseillers en alimentation et nutrition, naturopathes… Et sans oublier les régimes miracles sur internet qui font aussi concurrence aux diététiciennes.

Devenir diététicienne nutritionniste : diversification et évolution de carrière

Il est possible de vivre de ce métier grâce à la diversification de ses activités. Consultation, atelier, coaching, vacation à l’hôpital, etc. Par ailleurs, le diététicien peut évoluer :

  • Vers un poste de responsable qualité en restauration collective
  • En devenant cadre de santé formateur de soins ou cadre de santé d’unité de soins et d’activités paramédicales
  • En se présentant au concours du professorat d’économie sociale et familiale
  • Dans l’agro-alimentaire, en devenant responsable qualité

Les diététiciennes salariées peuvent se mettre à leur compte. Les libérales peuvent développer leur pratique en intervenant comme coach/consultant auprès des entreprises, des sportifs de haut niveau ou des établissements de luxe.

Quel salaire quand on est diététicienne nutritionniste : un salaire qui varie selon le statut

Lorsque la diététicienne est fonctionnaire, elle fait partie du corps des diététiciens hospitaliers (catégorie B). Elle est rémunérée selon les grilles indiciaires de ses grade et échelon entre 1.626€ et 2.727€ bruts mensuels.

En libéral, les honoraires sont libres. Mais en général une consultation de 30 minutes coûte entre 30€ et 40€ en province et entre 40€ et 60€ en région parisienne. Cela va jusqu’à 80€ pour un bilan complet d’1h à 1h30.

Une consultation chez un diététicien nutritionniste ne donne droit à aucune prise en charge par la Sécurité sociale. En revanche, de plus en plus de mutuelles assurent un remboursement partiel.

Il est difficile de donner une rémunération moyenne pour les diététiciennes indépendantes. Certaines arrivent difficilement à vivre de leur activité, d’autres gagnent 2 fois le SMIC. Cela varie énormément en fonction du nombre de clients, des tarifs appliqués et de la région. Cette rémunération peut augmenter grâce à des interventions extérieures comme consultante ou coach.

Quant aux diététiciennes salariées du privé, elles ne représentent qu’une petite partie des diététiciennes, et leur salaire fixe dépend de leur structure d’accueil. Dans la restauration collective par exemple, le salaire minimum est de 1.660€ bruts par mois. Elle fait partie de la convention collective de la restauration collective.

Dans l’agro-alimentaire, le salaire au début varie entre 1.500€ et 2.000€ bruts mensuels pour évoluer avec les années d’expérience et les changements de poste.

Les études : peut-on devenir diététicienne nutritionniste sans diplôme ?

Il est impossible de se dire diététicienne nutritionniste sans diplôme, ni en utilisant les termes de diététicienne ou nutritionniste seuls. Ce métier est en effet contrôlé et assujetti à la validation d’un des deux diplômes présentés plus haut.

Le diététicien est le seul spécialiste de l’alimentation reconnu comme tel. Ce métier est réglementé par la loi n° 2007-127 du 30 janvier 2007 et régi par la charte de déontologie du diététicien nutritionniste. Inscrit au répertoire des professionnels de santé, il est identifiable par un numéro ADELI.

Les diététiciens nutritionnistes sont aussi regroupés en association : l’AFDN (Association Française des Diététiciens Nutritionnistes).

Diététicien nutritionniste en reconversion professionnelle

Diététicien nutritionniste en reconversion professionnelle : comment faire ?

Pour devenir diététicien grâce à une reconversion, il faut un diplôme équivalent à un bac +2 : le BTS diététique ou le DUT génie biologique option diététique. Ces deux formations sont éligibles au compte personnel de formation (CPF). Cela permet un financement jusqu’à 100 % selon le montant dont vous disposez. Une aide de la Région ou encore de Pôle emploi selon la situation sont possibles.

Il ne faut pas confondre la formation pour devenir diététicien nutritionniste avec le métier de médecin nutritionniste. Celui-ci implique de longues études de médecine. Les dispositifs de formation continue ne peuvent pas s’y appliquer.

En reconversion professionnelle par la formation, il est possible de s’orienter vers les métiers de diététicien nutritionniste, coach sportif et nutrition ou conseiller en nutrition.

La formation de l’Ecole Française prépare au métier de diététicienne nutritionniste

Grâce à la formation Nutrition Diététique de l’Ecole Française, vous pourrez être employé(e) en qualité de conseiller en nutrition ou exercer en cabinet libéral. Cette formation ne mène pas directement au titre de diététicien mais ce parcours vous prépare au bloc de compétences n°5 (U12) « Bases scientifiques de la diététique » du diplôme BTS Diététique. Il s’agit d’un bloc de compétences d’une certification enregistrée de droit au Répertoire National de la Certification Professionnelle.

Quelles sont les différences entre les métiers de nutritionniste et de diététicien(ne) ?

Comme on vient de le voir, le diététicien nutritionniste ne doit pas être confondu avec un médecin nutritionniste. Ce dernier a suivi 8 ans d’études de médecine puis une formation complémentaire spécialisée en nutrition.

Le nutritionniste pratique des actes médicaux (prescription, analyse, chirurgie) pour soigner des troubles liés à l’alimentation (allergie, diabète, obésité, hypertension, insuffisance rénale, dénutrition) ou encore des troubles du comportement alimentaire.

Rappelons que le diététicien nutritionniste a suivi une formation de deux ans, centrée sur l’alimentation. Il est considéré comme un praticien paramédical.

Les deux professionnels travaillent ensemble, surtout dans les centres de soins (hôpital, clinique, centre de rééducation). Mais ils n’ont pas le même rôle. Un diététicien joue un rôle complémentaire en aidant dans le choix des aliments et à la mise en pratique des conseils nutritionnels du médecin nutritionniste.

diététicienne nutritionniste naturopathe

Une diététicienne nutritionniste est-elle naturopathe ?

La naturopathie fait partie des pratiques de soins dites non conventionnelles, souvent appelées médecines complémentaires, naturelles ou douces. Elle est cependant reconnue par l’OMS. Les naturopathes ont une démarche holistique, consistant à renforcer les réactions de défense de l’organisme par des mesures aidées seulement pas les plantes et agents naturels.

La naturopathie s’appuie sur l’alimentation, la phytologie (plantes médicinales), l’aromatologie (huiles essentielles) et l’hydrologie (usage de l’eau). Le but est de permettre à une personne de retrouver la santé par une bonne hygiène globale de vie.

L’alimentation et la nutrition y jouent donc un rôle important mais pas seulement. Les autres aspects de l’hygiène physiologique et mentale sont pris en compte (stress, respiration, etc.). Il n’y a pas de diplôme d’Etat de naturopathe. Un certain nombre d’organismes assurent des formations en la matière. Une diététicienne nutritionniste peut donc suivre une formation complémentaire en naturopathie pour étoffer son éventail d’outils et de connaissances pour aider ses clients. C’est un métier en pleine croissance.