Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...

Le marché de la naturopathie en France : les débouchés, la reconversion, et comment lancer son cabinet

Le marché de la naturopathie en France est en plein essor. Si cette pratique de médecine dite non-conventionnelle n’est pas encore légalisée en France, elle est toutefois de plus en plus encadrée. Elle offre de beaux débouchés vu l’élan des Français pour les médecines douces et le marché du bien-être. Environ 6.000 naturopathes exercent en France et la demande est grandissante. Intéressé(e) par ce métier ? Voici l’essentiel pour tout savoir sur les débouchés, la reconversion et comment lancer son cabinet de naturopathe.

Tout savoir sur les débouchés, la reconversion pour lancer son cabinet de naturopathe :

La naturopathie n’est pas reconnue en France

Quels sont les soins de naturopathie ?

Nature et tendance du marché de la naturopathie en France

Un métier de reconversion professionnelle

Comment se faire connaître comme naturopathe ?

Quels tarifs pratiquer quand on est naturopathe ?

Ouvrir son cabinet de naturopathie

Quels sont les débouchés professionnels du métier de naturopathe en France ?

La Formation Nutrition Diététique de l’Ecole Française permet d’apprendre les bases de la Diététique. Si elle ne vise pas directement à devenir naturopathe, elle permet de devenir Conseiller en Nutrition. Elle constitue une bonne base pour se lancer dans un projet professionnel dans le secteur de la nutrition et du bien-être.

naturopathie médecine douce

La naturopathie est-elle une médecine reconnue ?

La naturopathie est reconnue comme 3e médecine traditionnelle par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 2001, après les médecines traditionnelles chinoise et ayurvédique et comme médecine non conventionnelle par le Parlement européen depuis 1997.

Quels pays reconnaissent la naturopathie ?

Le métier de naturopathe est légalisé en Australie, dans 13 états des États-Unis, en Afrique du Sud et dans le Canada anglophone. Mais aussi dans certains pays européens comme l’Allemagne, la Suisse, les Pays-Bas, la Suède, le Portugal, le Royaume-Uni, le Danemark, la Norvège et l’Irlande.

La naturopathie n’est pas reconnue en France

En France, les médecines non-conventionnelles ne sont pas légalisées, sauf l’ostéopathie et la chiropractie depuis la loi Droits des malades de 2002.

Il n’existe donc à ce jour aucun diplôme d’Etat pour le métier de naturopathe. Mais il bénéficie d’une tolérance dès lors que le praticien en naturopathie reste dans les limites de ses compétences et de l’évolution du droit.

En France, la naturopathie n’est donc pas reconnue comme une profession médicale, ni même paramédicale encadrée par le code de la santé publique (CSP).

Le naturopathe est libre d’exercer en profession libérale dès lors qu’il ne se revendique pas médecin et ne procède à aucun acte médical, ni diagnostic (article L.4161-1 du Code de la santé).

naturopathie pas reconnue en france

Quels sont les soins de naturopathie ?

Selon l’OMS, «la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques».

Pour cela, le naturopathe réalise un bilan de vitalité et selon, utilise le jeûne, la relaxation, les huiles essentielles, le magnétisme ou encore les massages bien-être.

Il peut se spécialiser en :

  • Nutrithérapie : rééquilibrage des fonctions vitales de l’organisme avec des compléments alimentaires
  • Phytothérapie : utilisation des plantes sous différentes formes (huile essentielle, essence, tisane)
  • Thérapies énergétiques : acupuncture, shiatsu, bioénergie, hydrothérapie, aromathérapie, réflexologie, magnétisme

À ces techniques s’ajoutent des conseils en diététique, en gestion de stress et en rééquilibrage alimentaire.

Le marché du bien-être et des médecines douces en France est en pleine croissance

Depuis 2015, le marché du bien-être en France connaît une forte croissance annuelle. Ce nouvel art de vivre n’est plus réservé à une clientèle aisée. Le marché s’est démocratisé, les Français étant de plus en plus soucieux de leur santé physique et mentale. Ils se tournent vers les spécialistes en médecine douce et holistique, bien-être, diététique et sport. Ils veulent mieux manger, mieux se soigner, prendre soin d’eux pour mieux vivre.

En effet, les Français ne se précipitent plus autant chez leur médecin à la moindre bobologie. Ils sont ainsi 44% (dont une majorité de femmes) à avoir recours à la naturopathie ou à une approche médicale plus naturelle.

Les raisons ? L’envie d’une meilleure qualité de vie et l’absence d’effets indésirables des traitements naturels.

Selon une étude publiée dans Les Échos, 59% des pharmacies françaises notent une baisse importante de la vente de médicaments classiques. 30% des médicaments délivrés en pharmacie relèvent de la médecine douce.

tendances marché naturopathie

Nature et tendance du marché de la naturopathie en France

En France, le marché de la naturopathie est en plein essor et offre de belles perspectives de croissance. On estime qu’il génère, chaque année, environ 400 millions d’euros.

Selon Harris Interactive, 71% des français ont consulté un thérapeute médical depuis 2019. Depuis la pandémie de Covid-19, ce chiffre augmente, le climat anxiogène étant un des facteurs principaux de cette hausse. Parmi ces Français qui disent avoir consulté au moins une fois dans l’année, la consultation en naturopathie est située en 1ère position des consultations de médecine douce.

En 2020, selon la Fédération Française des Écoles de Naturopathie, la France comptabilise déjà plus de 6 000 naturopathes actifs. Depuis 10 ans, c’est 20 à 25% de nouveaux naturopathes qui se lancent chaque année.

Tous ces chiffres montrent qu’il s’agit d’un marché avec une forte marge de progression.

Comment se lancer en naturopathie ?

Les écoles agréées

Il est possible de s’inscrire dans une des 8 écoles spécialisées et agréées par la Fédération Française des Écoles de Naturopathie (FENA) sur 30 lieux de formation en France :

  1. L’Académie Vitalopathie
  2. Le centre L’Aesculape
  3. L’institut de formation EuroNature
  4. L’Anindra
  5. Centre CENATHO
  6. ISUPNAT
  7. L’institut Hildegardien
  8. L’école Dargère Univers

À l’issue de la formation, vous recevrez un certificat professionnel de niveau III répertorié au RNCP.

naturopathie métier reconversion professionnelle

Un métier de reconversion professionnelle

A côté de ces formations agréées, le métier de naturopathe est souvent un métier de reconversion professionnelle pour d’anciens médecins ou professionnels médicaux ou paramédicaux.

Le métier de naturopathe est une profession libérale non réglementée, qu’il est donc possible d’exercer sans diplôme. Mais il est fortement recommandé d’être diplômé avant d’ouvrir son cabinet de naturopathie car une certification offre de la crédibilité.

Une formation peut bénéficier d’un financement selon votre statut.

Salarié, renseignez-vous auprès de votre OPCA ou équivalent. Demandeur d’emploi, voyez avec Pôle Emploi.

Il existe de nombreuses formations en naturopathie à distance, par correspondance ou en ligne en France. Mais ces formations théoriques doivent être complétées par un stage pratique.

De plus, la reconnaissance par le Parlement européen et l’OMS pousse l’État français à encadrer de plus en plus ce métier.

Lire aussi : Comment devenir naturopathe à distance en France grâce à une formation reconnue ?

Comment s’installer en tant que naturopathe ?

En France, la naturopathie est encadrée par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF), afin de prévenir les fraudes et la multiplication de naturopathes sans compétences ni formation.

Pour prétendre au nom de naturopathe, il faut un titre enregistré niveau III au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Il est délivré après une formation professionnelle auprès d’une école ou d’un centre de formation agréé par la FENA.

se faire connaitre en tant que naturopathe

Comment se faire connaître comme naturopathe ?

Si le bouche à oreilles est incontournable, il n’est pas suffisant pour se faire une patientèle de façon pérenne. Il y a plein d’autres canaux efficaces et rentables à ne pas négliger. Être référencé sur le web, dans les annuaires via les moteurs de recherche, avoir un site avec ses coordonnées, tarifs et soins proposés, être présent sur les réseaux sociaux.

Mais aussi prendre contact auprès d’autres professions médicales et paramédicales, des instituts de bien-être (thalassothérapies, spas). Se faire connaître des entreprises pour des ateliers, proposer des tarifs de groupe, participer à des salons et séminaires.

Et bien sûr, en libéral, il faut s’implanter au bon endroit, grâce à une étude de marché qui permet de connaître la ville et la région, les demandes et les besoins mais aussi les partenaires possibles pour se faire une patientèle.

Un naturopathe peut-il vendre des produits ?

En sus des soins proposés, un naturopathe peut vendre des produits comme des compléments alimentaires, des huiles essentielles ou des tisanes par exemple. Mais il peut uniquement proposer des produits finis élaborés par des laboratoires agréés. Il doit informer ses patients que les traitements proposés ne peuvent en aucun cas se substituer à un traitement médical.

A bien noter que le naturopathe n’étant pas reconnu comme médecin, il ne peut ni établir un diagnostic, ni prescrire des médicaments. Il ne fait pas d’ordonnances.

Quels tarifs pratiquer quand on est naturopathe ?

Les tarifs appliqués varient en fonction de plusieurs critères :  leur nature, leur durée mais aussi la concurrence dans votre région, la demande en naturopathie et vos charges.

Les tarifs varient entre 35€ et 200€ pour une consultation pour particuliers et peuvent aller jusqu’à 1 000€ pour une entreprise.

Pour des consultations de suivi, il faut compter entre 35€ et 100€. Pour des soins spécifiques (réflexologie, nutrithérapie, hydrothérapie, aromathérapie), cela varie.

Par exemple, un bilan de vitalité coûte environ 200€ et dure entre 1h30 et 2 h. Un traitement par réflexologie plantaire est d’environ 60€ pour une heure.

En France, le salaire annuel moyen d’un naturopathe diplômé est de 31 000€ après 3 ans d’installation. Cela peut doubler ou même tripler selon l’implantation, le statut choisi, les soins proposés et la clientèle.

Quelles sont les charges d’un naturopathe ?

Selon le statut choisi, les charges varient mais elles sont similaires à toute profession libérale. C’est ce qu’on appelle les charges courantes : eau, électricité, assurances, frais bancaires, honoraires de comptabilité, budget de communication, salaires et cotisations sociales, impôts. La charge fixe la plus lourde est le loyer pour ceux qui sont en cabinet indépendant.

A noter que les dépenses initiales d’installation sont limitées.

statut juridique naturopathe

Quel statut juridique pour un naturopathe ?

Le plus courant est de s’installer en indépendant pour exercer cette profession libérale en ouvrant son propre cabinet ou en faisant des consultations à domicile. Plusieurs statuts juridiques sont alors possibles :

  • La micro-entreprise : ex auto-entrepreneur
  • L’entreprise individuelle en nom propre 
  • L’EIRL 
  • L’EURL : SARL à associé unique
  • La SASU 

Ouvrir son cabinet de naturopathie en micro-entreprise

La micro-entreprise est une bonne solution pour commencer son activité de naturopathe, avec des avantages comme une comptabilité simplifiée et le non-assujettissement à la TVA (dans une certaine limite).

En général, les naturopathes commencent à temps partiel et peuvent exercer chez eux si leur lieu de vie le permet. Par ailleurs, les consultations peuvent aussi se faire à distance.

Pour aller plus loin : Ouvrez votre cabinet grâce à la Formation Création d'entreprise de L'Ecole Française 

Le naturopathe salarié

Il est tout à fait possible d’exercer comme salarié dans différentes structures. On peut citer celles spécialisées dans le bien-être comme les centres de thalassothérapie ou de remise en forme. Il y a aussi les structures médicales sont qui cherchent des conseillers en médecine alternative comme les cabinets de sages femmes, les hôpitaux privés et les maisons de retraite.

Sans oublier les boutiques bio et magasins de vente spécialisés bien-être et certains postes au sein des sièges d’entreprises du secteur du bien-être comme des fabricants d’huiles essentielles ou de compléments alimentaires.

Toutefois, une bonne formation et une expérience préalable en libéral sont des atouts majeurs pour pouvoir se diversifier.

débouchés narutopathe

Quels sont les débouchés professionnels du métier de naturopathe en France ?

Le métier de naturopathe est en plein essor et offre une diversification de statuts, de pratiques et de structures où exercer.

Les débouchés sont multiples

En libéral au début, partager vos locaux est la promesse d’un bon vivier de clients, sans oublier la possible collaboration avec d’autres professionnels de la médecine conventionnelle (dentistes, kinésithérapeutes, médecins généralistes).

Il est possible aussi de s’orienter vers le conseil dans des entreprises paramédicales et de bien-être, et même les hôpitaux font appel aux compétences des naturopathes aujourd’hui.

Un métier aux multiples spécialisations

Pour se démarquer, se spécialiser est une excellente démarche en multipliant l’offre de soins ou au contraire en choisissant d’intervenir auprès d’une clientèle spécifique selon la patientèle intéressée.

Devenir formateur est également possible via le monde de l’entreprise, les salons, les centres de formation ou encore dans des boutiques spécialisées. A compléter par l’écriture de livres, manuels d’enseignement ou la tenue d’un blog. Les réseaux sociaux sont également une source à ne pas négliger pour se diversifier et multiplier les débouchés possibles de ce métier.

Qu’est-ce qu’un bon naturopathe ?

Un bon naturopathe ne se dit pas médecin et ne cherchera pas à remplacer le vôtre ni à établir des diagnostics ou à remplacer un traitement médicamenteux. Il doit avoir une éthique, dans sa relation avec ses patients, ses tarifs pratiqués et le nombre de séances préconisées.

Choisir un bon naturopathe

Pour bien choisir votre naturopathe, vérifiez sa formation et les avis qui s’y réfèrent, ses références et ses tarifs mais aussi les méthodes qu’il pratique. Et bien entendu, il faut que vous soyez à l’aise. Votre naturopathe est là pour vous accompagner en adaptant votre hygiène de vie et en utilisant des techniques naturelles pour y parvenir.