Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...
Comment devenir diététicienne sans le bac

Comment devenir diététicienne sans le BAC ?

Peut-on devenir diététicienne sans le bac ? Sans diplôme, il n’est pas possible de devenir diététicienne nutritionniste. Ce métier, en formation initiale, continue ou en reconversion professionnelle, nécessite un diplôme niveau BAC +2, le BTS Diététique ou le DUT Génie Biologique option Diététique. Mais dans certains cas, il est possible d’accéder à une de ces 2 formations supérieures avec un diplôme équivalent au BAC.

Tout savoir sur le métier de diététicienne :

Devenir diététicienne sans le bac, est-ce possible ?

Quel bac pour devenir diététicienne ?

Les diplômes supérieurs pour devenir diététicienne nutritionniste

Quels métiers faire avec un BTS diététique ou un DUT Génie Biologique option Diététique ?

Comment devenir diététicienne en reconversion professionnelle ?

Comment devenir diététicien libéral ?

Quel est le salaire d’une diététicienne ?

La formation Nutrition Diététique de l’Ecole Française prépare au BTS Diététique

Grâce à la Formation Nutrition Diététique de l’Ecole Française, vous pourrez être employé(e) en qualité de conseiller en nutrition ou exercer en cabinet libéral. Cette formation ne mène pas directement au titre de diététicien mais vous prépare au bloc de compétences n°5 (U12) « Bases scientifiques de la diététique » du diplôme BTS Diététique. Il s’agit d’un bloc de compétences d’une certification enregistrée de droit au RNCP.

comment devenir diététicienne sans diplôme

Comment devenir diététicienne sans diplôme ?

Le terme exact du métier est diététicien(ne) nutritionniste. Il n’est pas possible de l’être sans diplôme. Exercer sans formation reconnue, c’est s’exposer à des sanctions pénales. Ce métier est contrôlé et assujetti à la validation d’un diplôme.

Le diététicien nutritionniste est le seul spécialiste de l’alimentation reconnu comme tel. Réglementé par la loi n° 2007-127 du 30 janvier 2007, régi par la charte de déontologie du diététicien nutritionniste et inscrit au répertoire des professionnels de santé, il est identifiable par un numéro ADELI.

Les diététiciens nutritionnistes sont aussi regroupés en association : l’AFDN (Association Française des Diététiciens Nutritionnistes).

Devenir diététicien sans le bac, est-ce possible ?

Il n’est pas possible de devenir diététicien sans diplôme supérieur reconnu.

Qu’en est-il du BAC ?

Le décret du 21 mars 2019 modifie les modalités d’admission. Il n’est plus possible d’intégrer un BTS sans le BAC. Mais c’est possible avec un diplôme équivalent !

Le BTS est ouvert aux titulaires d’un baccalauréat professionnel, technologique ou général mais aussi du DAEU ou d’un titre ou diplôme classé dans le RNCP au niveau IV ou reconnu conjointement par la France et un Etat partenaire.

alternatives du bac pour devenir diététicien

Les alternatives au BAC

Vous pouvez donc faire un BTS sans le BAC avec un autre diplôme équivalent reconnu :

Un DAEU

Le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires est réservé aux candidats relevant de la formation continue ayant quitté le système traditionnel. Si vous avez travaillé et souhaitez reprendre vos études, le DAEU est un bon moyen de faire un BTS.

Un BT ou BP

Le Brevet de Technicien et le Brevet Professionnel sont des diplômes bénéficiant d’un titre RNCP de niveau IV. Sous certaines conditions ils peuvent permettre d’intégrer un BTS.

Une VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience permet d’obtenir un diplôme de niveau IV. Pour en bénéficier vous devez justifier d’au moins une année d’expérience professionnelle en rapport direct avec le diplôme souhaité.

Un BTS en établissement privé

Certaines écoles privées recrutent des non-bacheliers avec un bon dossier scolaire. La majorité demande toutefois de repasser le bac en fin de 1ère année de BTS en candidat libre.

quel bac pour devenir diététicienne

Quel bac pour devenir diététicienne ?

Voici la liste des bacs des filières générale, technique et professionnelle pour passer ensuite un BTS ou DUT diététique :

  • S : Scientifique
  • STMG : Sciences et Technologies du Management et de la Gestion
  • ST2S : Sciences et Technologies de la Santé et du Social
  • STL : Sciences et Technologie de Laboratoire

Les diplômes supérieurs pour devenir diététicienne nutritionniste

Le BTS Diététique

Il est accessible à tout bachelier mais plus particulièrement à ceux de la série générale à dominante scientifique et technologique :

  •  STL (sciences et technologies de laboratoire) spécialités biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire
  • ST2S (sciences et technologies de la santé et du social)
  • STMG (sciences et technologies du management et de la gestion)

Il se prépare en 2 ans en lycée, en école ou par l’apprentissage. Le recrutement se fait sur dossier. Il peut également être suivi grâce à un organisme à distance ou en présentiel pour les personnes en reconversion professionnelle.

Est-ce que le BTS diététique est difficile ?

C’est un BTS très dense demandant beaucoup de travail dans des matières différentes allant de la biochimie à la connaissance des aliments en passant par l’économie de gestion, les techniques culinaires… Sans oublier les stages, les devoirs à rendre notamment pour les formations à distance et le mémoire à écrire.

dut génie biologique option diététique

Le DUT en Génie Biologique option Diététique

Les étudiants visant ce DUT proviennent des BAC suivants :

  • S (Scientifique)
  • STL (Sciences et technologies de laboratoire)
  • STAV (Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant : agronomie, alimentation, environnement, territoires)
  •  ST2S (Sciences et technologies de la santé et du social)

La sélection se fait sur dossier et entretien, parfois avec tests. Le diplôme dure également 2 ans, mais il est possible de le passer en 1 an, via « l’année spéciale » pour les candidats ayant déjà un Bac+2.

Ce DUT est accessible en formation initiale ou continue. Mais organisé sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés et pratiques et de stages, le suivre à distance est difficile, voire impossible.

Bon à savoir : depuis la rentrée 2021, les IUT ont mis en place le BUT Génie biologique qui a pour vocation de remplacer le DUT.

Quels métiers faire avec un BTS diététique ou un DUT Génie Biologique option Diététique ?

Ces deux diplômes offrent des perspectives de carrière dans le secteur médico-social, de la santé et de la nutrition mais aussi dans l’industrie, l’agro-alimentaire ou le domaine pharmaceutique.

Les lieux d’activité sont nombreux : hôpital, collectivité territoriale, agence de communication et de conseil, centre de recherche, société de restauration, industrie agroalimentaire, centre sportif, cure thermale, etc.

Une diététicienne peut aussi exercer en libéral.

Quel diplôme choisir entre le DUT génie biologique option diététique et le BTS diététique ?

Le DUT est composé d’une première année généraliste. Seule la 2nde année est consacrée à la nutrition et à l’alimentation. La première année a la réputation d’être assez difficile, et il faut bien se classer pour pouvoir choisir l’option souhaitée. Ce DUT conduit en particulier vers la recherche en nutrition.

Le BTS Diététique est plus professionnalisant. Dès la 1ère année, le programme prévoit des enseignements en nutrition, mais également en droit, économie et gestion pour aider à s’installer en libéral. Il permet donc une intégration rapide sur le marché du travail.

Poursuivre avec une licence professionnelle

La licence professionnelle, de niveau bac + 3 a été réformée fin 2019, sa durée varie en fonction des différents niveaux d’entrée possibles.

Accessible depuis 2021 après le bac, c’est un Bachelor universitaire de technologie (BUT) lorsqu’elle est préparée en IUT sur 3 ans. Le DUT devient alors un diplôme intermédiaire du BUT.

Les principales licences professionnelles accessibles après le BTS ou le DUT dans le secteur de la nutrition sont :

  • Métiers de la santé : nutrition, alimentation 
  • Commercialisation des produits alimentaires 
  • Industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation
  • Biotechnologies : spécialité biologie moléculaire appliquée à la sécurité alimentaire

La licence professionnelle Métiers de la Santé option nutrition et alimentation est la plus adaptée pour devenir diététicienne nutritionniste.

comment devenir diététicien en reconversion professionnelle

Comment devenir diététicien en reconversion professionnelle ?

Dans le cadre d’une réorientation, il est possible de devenir diététicienne ou diététicien par la formation continue en préparant un des deux diplômes. C’est le BTS Diététique qui est le plus largement choisi pour sa professionnalisation plus rapide.

Combien coûte la formation de diététicien ?

Cela varie selon les offres et formules des organismes et centres de formation. Il faut compter en moyenne entre 1 500 € et 2 500 € selon l’accompagnement, le suivi, les cours en présentiel ou à distance, l’aide pour les stages pour préparer le BTS Diététique. Le CNED, organisme reconnu par l’Education Nationale, offre un des tarifs les plus avantageux.

Comment financer une formation pour devenir diététicienne ?

Il existe différents dispositifs pour financer tout ou une partie de votre projet de reconversion. Le BTS et le DUT sont éligibles au compte personnel de formation (CPF), ce qui peut permettre un financement jusqu’à 100 % que vous soyez salarié, indépendant, demandeur d’emploi, intérimaire ou fonctionnaire. Une aide de la Région ou de Pôle emploi sont possibles. D’autres dispositifs existent selon votre statut.

Diététicien nutritionniste ou nutritionniste ?

Il ne faut pas confondre la formation pour devenir diététicien nutritionniste avec le métier de médecin nutritionniste qui implique de longues études de médecine (bac + 6 puis spécialisation en nutrition reconnue par l’Ordre des médecins). Les dispositifs de formation continue ne peuvent pas s’y appliquer ; un BTS ou un DUT ne préparent pas au titre de médecin nutritionniste.

En reconversion professionnelle par la formation, il est possible de s’orienter vers les métiers de diététicien nutritionniste, coach sportif et nutrition ou conseiller en nutrition.

comment devenir diététicien libéral

Comment devenir diététicien libéral ?

Pour être diététicienne nutritionniste à son compte, le statut auto-entrepreneur ou de micro-entreprise est adapté.

Nombreux sont les diététiciens à exercer en libéral dans un cabinet.  Ils reçoivent les patients envoyés par un médecin ou qui viennent consulter directement.

Parallèlement à cette activité, il est possible de travailler en entreprise et auprès de particuliers en proposant des ateliers culinaires et dans des restaurants en aidant le chef à créer les menus.

Diversification et évolution de carrière

Le diététicien travaille donc en libéral ou dans les hôpitaux, les établissements scolaires, les maisons de cure ou de retraite et les centres sportifs. Il peut également être recruté dans l’industrie agroalimentaire pour participer au contrôle qualité et à la recherche appliquée.

Le marché de la diététique est en pleine croissance mais la concurrence est forte entre les différents praticiens de la nutrition, sans oublier les régimes miracles sur internet qui font aussi concurrence.

Diversifier son activité est le meilleur gage de réussite pour une diététicienne, libérale ou non (consultation, atelier, coaching, vacation à l’hôpital, etc.).

Il est possible d’évoluer vers un poste de responsable qualité en restauration collective ou dans l’agro-alimentaire. Fonctionnaire, après 4 ans au grade de diététicien hospitalier, on peut devenir cadre de santé formateur de soins ou d’unité de soins et d’activités paramédicales

salaire diététicienne

Quel est le salaire d’une diététicienne ?

Au début, dans le privé, elle gagne environ 2 000 € bruts mensuels.

Lorsque la diététicienne est fonctionnaire, elle fait partie du corps des diététiciens hospitaliers (catégorie B) et est rémunérée selon les grilles indiciaires de ses grade et échelon ; entre 1.626€ et 2.727€ bruts mensuels en fin de carrière.

En libéral, la rémunération varie en fonction du volume de la clientèle, de l’expérience et de la réputation. Un diététicien à son compte peut ainsi en vivre difficilement comme toucher jusqu’à 3 000€ par mois. Ses honoraires sont libres et dépendent de la région, mais en général une consultation coûte entre 30€ et 40€ en province et entre 40€ et 60€ en région parisienne. Cela va jusqu’à 80€ pour un bilan complet d’1h à 1h30.