Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...
Comment faire pour devenir un micro-entrepreneur | L'École Française

Comment devenir Micro Entrepreneur et se mettre à son compte ?

Il existe différents cas de figures qui peuvent mener à la création de sa propre entreprise : une reconversion professionnelle, l’envie d’être indépendant ou encore de créer son propre métier. C’est une décision qui peut être prise quand on est étudiant, ou encore à 40 ans, à 50 ans !

Le ministère de l’économie a réalisé une présentation de la micro-entreprise : comment devenir auto-entrepreneur gouv. Mais quand on est seul à se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, on se pose beaucoup de questions. Peut-on être accompagné dans nos démarches pour devenir auto-entrepreneur ? Peut-on faire les démarches pour devenir micro-entrepreneur gratuitement ? Est-ce que on peut devenir auto-entrepreneur sans diplôme ? Comment faire pour financer les formations ?

Devenir auto-entrepreneur et salarié

Créer une micro-entreprise, c’est avant tout une envie d’exercer une ou plusieurs activités en particulier. Gardez à l’esprit que pour bénéficier du régime de la micro-entreprise, il y a des seuils de chiffres d’affaires à ne pas dépasser, il faut également s’acquitter de cotisations sociales. Le chiffre d’affaires de la micro-entreprise doit être déclaré et les revenus générés sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Si vous pensez que votre chiffre d’affaires ne sera pas suffisant, ou bien si vous voulez tester votre concept avant de vous lancer à temps plein, il est tout à fait possible de cumuler une activité salariée et le statut d’auto-entrepreneur. Il vous faudra toutefois vous assurer que votre contrat de travail ne vous interdit pas d’exercer une activité indépendante. Vous avez aussi l’obligation de ne pas concurrencer votre employeur.

Quitter son emploi pour devenir micro-entrepreneur

Vous souhaitez quitter votre emploi afin de vous lancer dans l’auto-entrepreneuriat ? Grâce au projet de transition professionnelle ou CPF de transition, un salarié souhaitant changer de métier est autorisé à s’absenter de son travail pour suivre une formation certifiante. Il s’agit d’une mobilisation du compte personnel de formation (CPF) qui permet d’obtenir un congé spécifique ainsi que le maintien d’une rémunération tout au long de la formation.
La formation pour devenir auto-entrepreneur en ligne de l’École Française est éligible au financement CPF. N’hésitez pas à remplir le formulaire de renseignements ou à contacter l’école par téléphone pour plus d’informations.

Devenir micro-entrepreneur en étant inscrit à Pôle Emploi

Vous avez peut-être déjà songé à devenir auto-entrepreneur dans le service à la personne ? Avez-vous envie de suivre des cours du soir pour devenir influenceur ? Peut-être rêvez-vous de devenir développeur web ?

Être au chômage peut être le bon moment de se lancer dans la création de son entreprise. Cela permet en effet de construire son projet professionnel avec un conseiller Pôle Emploi. Vous serez ainsi informé de tous les dispositifs mis à la disposition des demandeurs d’emploi qui souhaitent créer une entreprise : maintien des indemnités, catalogue des formations, aides pour financer une formation.

Une formation pour être accompagné dans son projet de micro-entreprise

CFE, CCI, URSAFF, choix d’une banque, d’une assurance, travailler ou non à domicile, il y a plusieurs démarches à mener quand on crée une entreprise. Mais ce n’est pas tout ! Il faut aussi un projet bien ficelé en termes de communication et de marketing, c’est ce qui vous permettra de faire du chiffre d’affaires. Pour se préparer au mieux, plusieurs formations existent.

Accomplir les bonnes démarches administratives

Certaines activités sont exclues du régime de la micro-entreprise, comme par exemple celles relevant de la TVA immobilière. Cependant, il est possible de devenir négociateur immobilier auto-entrepreneur si l’activité ne concerne pas d’opérations de vente immobilière ! Afin d’être certain de faire les bons choix et d’accomplir les bonnes démarches, notamment auprès de l’URSSAF, il peut être judicieux de suivre une formation ou des cours du soir pour obtenir des réponses sur mesure aux différents cas de figures de la création d’une entreprise.

Concevoir la stratégie de sa micro-entreprise

Vous avez l’intention d’ouvrir une boutique en ligne ? Ou peut-être avez-vous besoin d’un site web pour faire connaître votre marque ou votre produit ? Avez-vous pour objectif de vendre à l’international ? Bien sûr, construire une communauté sur les réseaux sociaux autour de votre entreprise est essentiel pour être en contact direct avec vos clients, mais comment doit-on s’y prendre ?
S’il est vrai que la communication digitale est aujourd’hui incontournable, tout le monde n’est pas forcément à l’aise face à l’univers du numérique. Recevoir les conseils d’experts et les avis d’autres chefs d’entreprises lors de cours du soir contribuent à construire sa propre stratégie et à atteindre plus sereinement ses objectifs.

Comment financer sa formation ?

Vous avez trouvé la formation certifiante qu’il vous faut mais vous vous demandez comment la financer ? Vous êtes au chômage et vous voulez savoir si des financements sont possibles ? Dans l’idéal, vous souhaitez bénéficier d’une formation sans rien avoir à payer ? En France, il existe plusieurs dispositifs de financements de formation pour tout salarié, indépendant ou demandeur d’emploi ayant cumulé plus de 3 ans d’activité.

Les dispositifs de financements Pôle Emploi

Pôle Emploi dispose de différents dispositifs permettant de financer une formation. Il s’agit notamment de l’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) et de la Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE). Ces dispositifs peuvent être activés selon que vous soyez indemnisé ou non.
Si vos droits CPF sont insuffisants pour financer la formation de votre choix, Pôle Emploi est en mesure de mettre en place un autre financement. Il est recommandé de se renseigner auprès de son conseiller Pôle Emploi avant d’entamer les démarches d’inscription à une formation.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Tous les salariés disposent d’un compte personnel de formation. Ce compte permet d’acquérir des droits alimentés de manière automatique et d’accéder directement à un catalogue de formations.
Comment ça fonctionne ? Une année de travail à temps complet permet d’obtenir 500 €. Le plafond du CPF ne peut pas excéder 5000 €. Pour connaître ses droits, il suffit de se rendre sur son compte formation accessible en ligne. Chaque salarié est libre de disposer du montant des droits acquis afin de financer une formation éligible au CPF.