Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...

Trouver une formation pour apprendre à parler en public

Trouver une formation pour apprendre à parler en public est une excellente idée si vous devez passer des entretiens d’embauche, assurer des présentations au travail ou prononcer des discours ou des exposés. Se former à la prise de parole en public va vous permettre d’être totalement à l’aise dans cet exercice souvent stressant.

Si certains y parviennent aisément, d’autres ont beaucoup plus de mal à parler en public avec brio. Stress, timidité, cela n’est pas donné à tout le monde. Mais la bonne nouvelle, c’est que cela s’apprend. Techniques de discours, langage corporel et verbal… Il existe des formations courtes mais efficaces pour vous aider à devenir un bon orateur, à gérer votre stress et à captiver votre auditoire.

Trouver une formation pour apprendre à parler en public

Qu’est-ce qu’on apprend dans une formation pour parler en public ?

Il est très utile de suivre une formation pour savoir comment prendre la parole en public. Dans votre vie professionnelle, en particulier si vous aspirez à occuper un poste à responsabilité élevée, vous serez amené à faire des présentations et des discours. Pour convaincre votre auditoire, le contenu du discours compte mais il ne suffit pas, votre posture et la confiance que vous dégagez jouent également un rôle important et cela s’apprend.

Suivre une formation pour parler en public vous permettra d’apprendre à :

  • Améliorer votre aisance orale
  • Maîtriser vos émotions
  • Gérer votre respiration et la modulation de votre voix
  • Structurer votre discours
  • Savoir captiver l’attention de votre auditoire
  • Améliorer votre gestuelle 
  • Bien remplir l’espace
  • Gérer le stress
  • Appréhender des techniques de prise de parole improvisée
  • Garder votre sang-froid et ne pas vous laisser déstabiliser

Parler en public s’apprend donc, cela se travaille et s’acquiert comme n’importe quelle autre compétence.

Quels sont les différents organismes de formation pour parler en public ?

On trouve de plus en plus de formations professionnelles pour apprendre à bien parler en public. Prise de parole en public, exercice de prise de parole, talent oratoire, exceller à l’oral… Avec des appellations différentes mais proches, ces différentes formations vous proposent d’apprendre à maîtriser l’exercice oratoire devant un public. Voici quelques organismes :

Cegos 

Cet organisme propose plusieurs formations courtes à ce sujet :

  • –      Techniques de prise de parole : 6 formations
  1. Les bases de la prise de parole en public 
  2. Prise de parole en public : les techniques pour convaincre 
  3. S’entraîner à la prise de parole en public
  4. Se perfectionner à l’expression orale et à la prise de parole en public
  5. Réussir ses présentations orales avec des supports visuels percutants
  6. Travailler sa voix pour s’affirmer à l’oral
  • Communication orale : renforcer son impact : 10  formations
  1. Renforcer l’impact de ses prises de parole en public
  2. Prise de parole en public : captiver son auditoire
  3. Argumenter : un levier pour convaincre
  4. Décoder la communication non verbale
  5. Réussir ses présentations orales avec des supports visuels percutants
  6. Préparer et animer des présentations en public percutantes
  7. Le marketing de soi
  8. 3 h chrono pour rédiger son Elevator Pitch
  9. Storytelling : créer une histoire captivante
  10. 3 h chrono pour convaincre avec des arguments percutants

CFPJ

Il propose une formation de prise de parole en public pour vous permettre de :

  • Maîtriser les techniques d’expression orale pour s’exprimer clairement et avec aisance
  • Préparer une intervention orale
  • Maîtriser son trac, les techniques de la voix et de la posture

Ecole de l’Art Oratoire

 Spécialisé dans l’art de la prise de parole en public, cette école propose toute une gamme de formations réparties entre :

La formation de L’Ecole Française pour parler en public : Exceller à l’oral : formation prise de parole en public

Cette formation en ligne destinée aux débutants va vous entrainer à prendre la parole devant un auditoire de toute taille, en maitrisant les outils et techniques des professionnels de l’animation et de la scène. A l’issue de cette formation vous saurez rédiger un discours, improviser, ordonner vos arguments, et convaincre grâce à votre capacité à vous exprimer clairement avec aisance. Vous saurez susciter l’adhésion, marquer les esprits par votre prestance et la méthodologie la voix et le souffle.

Suivez cette formation 100% en ligne à domicile à votre propre rythme. Cette formation en ligne ne vous laisse pas tout seul. Vous pourrez réservez des séances d’accompagnement en visio-conférence, au jour et à l’heure de votre choix pour recevoir une aide personnalisée.

Comment bien préparer son intervention orale ?

Se mettre à la place du public

Se mettre à la place des personnes qui vont vous écouter est une astuce qui vous évitera bien des écueils avant, pendant et après votre intervention

Structurer son discours

La structure du discours est fondamentale, via quelques étapes simples :

  • Une introduction globale qui rappelle le contexte
  • Un argumentaire solide illustré d’exemples concrets (statistiques, références, anecdotes)
  • Une conclusion : elle représente idéalement 15% du discours. La dernière phrase doit être marquante.

Savoir s’adapter

Savoir faire évoluer son intervention en fonction de son auditoire et des circonstances est primordial.

Deux options sont possibles :

  • Se renseigner en amont si vous en avez la possibilité : nombre de personnes présentes et leurs fonctions
  • Poser des questions le moment venu : demander par exemple à un examinateur de reformuler, être dans l’échange

Maîtriser son langage corporel et verbal

Votre corps tout entier est engagé dans la prise de parole. Pour une bonne expression orale, la voix, la posture, la gestuelle et le regard doivent coller à ce que l’on raconte.

Un très bon exercice pour améliorer la maîtrise de ces différents paramètres est de se filmer. Vous découvrirez alors vos erreurs : la main dans la poche, le regard fuyant, les tics de langage… Pour les plus courageux, n’hésitez pas à solliciter un regard extérieur.

Travailler sa diction

Bien articuler, parler assez fort mais pas trop, trouver sa vitesse de croisière… En fonction des défauts que vous aurez constatés, vous pouvez utiliser les outils suivants : 

  • La tête à claps : vous devez impérativement avoir quelqu’un pour pratiquer cet exercice. Vous lui déroulez votre discours et il tape dans ses mains deux fois à chaque fois que vous prononcez un “euhhh” pour combler un silence ou une hésitation.
  • La méditation : la circulation de l’air est une variable clé de votre bonne expression orale. Une petite méditation peut vous être très bénéfique.
  • La lecture à voix haute saisissez un livre et lisez-en quelques pages à voix haute, pour vous-même ou votre entourage. Entraînez-vous à bien détacher les mots, à trouver le bon volume sonore et cherchez la fluidité.

Comment gérer le stress ?

Vous avez tendance à perdre le fil ou à avoir le sentiment de ne pas être assez préparé ? Voici deux petites astuces concrètes qui vous aideront le jour J.

#1 La respiration

Le souffle est un moyen naturel d’agir sur votre système nerveux et vos émotions. Quand vous êtes angoissé, votre respiration s’accélère et votre rythme cardiaque augmente. Quand vous êtes détendu, le pouls est calme et le souffle régulier.

Pour gérer votre stress et garder les idées claires tout au long de votre discours, utilisez le séquencement logique de vos idées pour ralentir et reprendre votre souffle. La ponctuation est primordiale ! N’oubliez pas les virgules, les points et utilisez-les comme autant d’occasions de prendre un temps de pause.

#2 Se tenir droit

Que vous soyez seul debout sur scène, derrière un pupitre ou au micro ou assis autour d’une table de réunion, votre posture en dit beaucoup sur vous. Elle peut influencer votre auditoire et vous aider à faire passer des messages. La posture fait la stature. Assis ou debout, imaginez que vous êtes suspendu au plafond par un fil invisible qui part du sommet de votre crâne et tire votre colonne vertébrale vers le haut. Une bonne posture, droite et ouverte, est un moyen très concret d’en « imposer » et de prendre confiance.

Quels sont les techniques et les exercices pour apprendre à mieux parler en public ?

Travailler son intonation

Pour une bonne prise de parole en public, l’intonation joue un rôle fondamental. Si votre voix manque de singularité, vous risquez de vous sentir impuissant et vous aurez bien du mal à dominer l’assemblée. 

Pour cela, apprenez à moduler votre voix, pour jouer avec des fréquences sonores différentes. Pour comprendre l’exercice, vous pouvez vous enregistrer avec votre smartphone.

Développer son vocabulaire

Si vous cherchez vos mots en permanence, vous risquez d’agacer et cela vous déstabilisera. 

En fait, nous pouvons qualifier votre vocabulaire de boite à outils. Plus vous maîtriserez le vocabulaire de votre thématique, plus vous pourrez délivrer un discours efficace.

Prendre son temps

Ne parlez pas trop vite ! Pensez à adopter un rythme plus lent pour instaurer une relation de confiance avec votre auditoire. Ralentir son débit de parole permet également d’éviter les erreurs de prononciation.

Pour finir, prendre son temps permet d’économiser du souffle et de la salive. Cela vous sera très bénéfique, surtout pour de longues interventions. 

Faire des pauses 

Apprendre à bien parler en public, c’est aussi savoir marquer des temps de pause. C’est un excellent moyen d’attirer l’attention, de reprendre son souffle, mais aussi, de réfléchir à la suite de son argumentation.

Enfin, pour rendre une intervention dynamique, il faut veiller à ne pas négliger les effets de style.

Croire en ses convictions

Tous les vendeurs le disent : il est plus facile de faire la promotion d’un produit qui nous plaît ! Il en va de même lors de votreintervention à l’oral. Plus vous serez convaincu par vos propos, moins vous serez stressé.

S’inspirer des autres 

Vous trouverez sur le web de nombreux exemples qui pourront vous servir de modèle. N’hésitez pas à écouter en boucle un orateur qui vous inspire. Ensuite, entraînez-vous à répéter à voix haute pour créer des effets de voix similaires. La mémorisation passe avant tout par la répétition.

C’est quoi l’art de parler en public ?

Vous l’avez remarqué. Depuis l’école, pendant nos études, au travail, et même lors d’un dîner entre amis ; nous ne sommes pas tous égaux dans notre aisance à nous exprimer en public ! Pour progresser, il faut oser. Et pratiquer. Des solutions existent : livres de coachs, tutos divers…

Sur le web, vous trouverez également des vidéos. Il s’agit des «TED» (Technology, Entertainment et Design), ces conférences de vingt minutes environ.

Une personne seule, sans notes, devant un public, avec une histoire à raconter. À l’origine de ce format, qui manie storytelling et mise en scène de soi, Chris Anderson, ancien journaliste britannique, qui a publié Parler en public. TED, le guide officiel, Ce livre propose de donner au public les secrets d’une prise de parole réussie, dans n’importe quelle situation de la vie quotidienne.

En voici les principales idées :

Parler en public n’est pas un don

Si certains ont davantage de facilités que d’autres, dans tous les cas, cela s’apprend et se perfectionne.

Etre authentique

Pour être authentique, il ne faut pas chercher à jouer un rôle qui ne nous correspond pas. S’assumer et cultiver les points forts de sa personnalité – y compris sa timidité – est la meilleure des méthodes !

Ne délivrer qu’un message

Une bonne prise de parole nécessite de se concentrer sur un seul message, original, singulier, que vous êtes le seul à pouvoir porter.

Jouer sur les émotions

Pour qu’une prise de parole soit efficace, il faut stimuler le public et capter son attention. Pour ce faire, rien de plus efficace que de jouer sur le pathos.

Maîtriser son temps

Les 30 premières secondes de votre prise de parole sont capitales. II faut les construire autour d’une idée forte pour interpeler l’auditoire. Ainsi que la conclusion qui est à apprendre par cœur. Une prise de parole doit avoir un vrai point final.

Formation pour parler en public : comment bien se former ?

Voici des astuces pour devenir un bon orateur, à l’aise face à un public.

S’inscrire à des cours

Apprendre et s’intéresser à divers sujets l’histoire, la musique, la psychologie, les sciences…) sont des moyens d’exprimer vos idées sur des sujets qui vous intéressent. Commencez à communiquer sur des thèmes que vous appréciez, il sera plus facile de prendre la parole afin d’exprimer clairement vos arguments et votre avis.

Lire

Il est important d’apprendre de nouveaux mots, de nouvelles tournures de phrases… Ces éléments sont les premiers outils d’une communication. Comment voulez-vous vous exprimer correctement sans vocabulaire ?

Échanger avec les autres

Écoutez autour de vous les conversations puis lancez-vous ! Si vous êtes timide, essayez tout d’abord de placer une ou deux phrases dans une conversation puis allez-y crescendo.

Adapter son niveau de langage

L’utilisation d’un langage précis mais simple vous apportera toute l’attention de votre interlocuteur. Commencez par vous débarrasser du jargon trop technique. A l’inverse, évitez d’employer des propos trop familiers.

L’importance de synthétiser

Quand vous vous exprimez il est important de pouvoir faire rapidement passer les informations que vous souhaitez transmettre. Évitez de vous attarder sur des détails ou des aspects techniques voire complexes. L’important est de cibler les aspects importants et de les faire comprendre.

Contrôler le débit de sa voix

Il arrive fréquemment de rencontrer des personnes qui parlent trop rapidement, certainement à cause d’un surplus d’enthousiasme ou de nervosité. Pour faire bonne impression, il est très important de communiquer de façon calme et posée. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser de courts silences et des petites pauses.

Éviter l’utilisation répétée d’onomatopées

Les fameux « hum, euhh » sont couramment utilisés. Elles permettent de prendre un certain temps de réflexion entre deux phrases ou deux idées, et sont employées machinalement.

Mais elles renvoient surtout un sentiment d’hésitation et de confusion à votre interlocuteur. Essayez de les remplacer par des silences afin de donner à votre discours une allure plus construite, réfléchie et convaincante !