Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...

Introduction à la prise de parole en public

L’introduction à la prise de parole en public est primordiale dans un discours. Elle peut faire la différence et permettre le succès d’une intervention orale. En effet, les premières secondes sont cruciales pour captiver l’attention de votre auditoire et le maintenir en haleine. Votre introduction, qui doit annoncer votre sujet et idéalement ne pas dépasser 3 minutes, est l’ensemble des idées que vous allez faire passer. Existe-t-il des moyens pour bien commencer son discours ?

Un bon discours, lors d’une prise de parole en public, n’est rien sans une introduction maîtrisée. Pour cela, il existe des méthodes et des techniques simples mais efficaces pour vous permettre de bien introduire votre intervention ou présentation, peu importe le contexte dans lequel elle va avoir lieu. Bien gérer l’introduction de son discours est donc une des clés de la réussite d’une prise de parole en public.

Introduction à la prise de parole en public

Quelle définition donner à la prise de parole en public ?

La prise de parole en public est le processus par lequel on va parler à un groupe de personnes d’une façon structurée et délibérée pour informer ou influencer les auditeurs. C’est transmettre des messages à l’aide du langage verbal mais aussi via le langage corporel pour bien communiquer.

Il s’agit d’avoir la maîtrise parfaite de cet exercice afin de convaincre et persuader l’auditoire. Car la prise de parole en public, ce n’est pas seulement s’exprimer devant un auditoire. C’est surtout être capable de captiver une assemblée par des propos et une posture adéquate. Qu’il s’agisse d’une réunion, d’une interview ou d’une conférence, toutes ces situations demandent un travail de son discours et des moyens de le faire passer, par sa voix, par sa posture et par ses gestes.

Introduction à la prise de parole en public : comment bien commencer sa prise de parole ?

Pour cela, il faut avoir une introduction qui a de l’impact, qui est percutante.

Il existe plusieurs manières officielles et reconnues de faire une telle introduction pour “capter” d’emblée un public. Ces sont des techniques utilisées depuis longtemps, par les grands orateurs qui ont parfois fait l’Histoire.

Quelles sont les méthodes ou techniques reconnues pour introduire ses prises de parole en public ?

La personnalisation

Il s’agit d’adresser votre discours à chaque auditeur comme si vous parliez à chacun personnellement, pour mieux le concerner et l’impliquer, en lui parlant de caractéristiques qui lui sont propres. Pour cela, vous devez avoir, au préalable, pris connaissance du profil de votre auditoire. On trouvera dans cette introduction, de manière récurrente, une alternance de « je » et de « vous ».

L’idée frappante

Le but est d’introduire vos prises de parole par une idée forte et marquante. Ainsi, non seulement vous attirerez d’emblée l’attention et l’intérêt de votre public, mais vous les captiverez aussi jusqu’au bout !

Un exemple très connu : Le message de l’Abbé Pierre, le 1er février 1954, sur les ondes de « Radio Luxembourg », pour sensibiliser l’opinion à se mobiliser pour les plus démunis : « Mes amis, au secours…. Cette nuit une femme est morte gelée à 3h du matin (…) ».

La technique Bettger 

Selon Franck BETTGER, poser une question est une très bonne technique d’introduction (utilisée dans la vente, par les commerciaux, dans la publicité…). Procéder ainsi impliquera et captera immédiatement l’attention de votre auditoire. Reprenez votre discours et repérez les questions que vous pourriez poser. Par exemple :

  • « S’il vous était possible de ?»
  • « Avez-vous déjà pensé à ? »
  • « Aimeriez-vous ? »
  • « Combien de fois vous êtes-vous demandé ? »
  • « Que pensez-vous de ?»
  • « Savez-vous que ? » 
  •  « Ne vous est-il jamais arrivé ? »
  •  « Avez-vous remarqué que ? »

Comment faire un discours devant une audience ?

Construisez votre discours

Un discours réussi, c’est d’abord un discours pensé et construit en amont. Renseignez-vous sur votre auditoire pour adapter vos mots et expressions et rester cohérent avec la culture de votre public.

Un discours percutant doit se structurer ainsi :

  • Une attaque forte
  • Une courte présentation (prénom, nom, fonction)
  • La raison de votre prise de parole
  • La manière de répondre à votre problématique
  • Votre solution
  • La conclusion

Enfin, un discours doit obligatoirement comporter plusieurs éléments de storytelling personnel. N’hésitez pas à parler de « vous » et partagez des anecdotes. Bref, apprenez à dire « Je ».

Maîtrisez votre stress

L’angoisse est à la fois un atout mais aussi le pire ennemi de l’orateur. Si le stress peut vous donner des ailes, il peut aussi vous faire perdre tous vos moyens. C’est pourquoi il faut appréhender l’angoisse en amont, se dire que le jour J, oui, vous stresserez et que c’est tout à fait normal.

Pour le canaliser, il faut le matérialiser. Pensez à toutes les occasions potentielles de stress le jour J et visualisez-les pour mieux vous approprier votre angoisse. Ce dernier, particulièrement vif les quelques secondes avant votre entrée, se dissipe presque toujours dès vos premiers mots. Ensuite, profitez et prenez du plaisir à parler, à communiquer vos messages. Votre discours n’en sera que plus empathique. Et l’empathie, c’est la clé. 

Captivez votre auditoire

La méthode est simple : divisez mentalement la salle en différents carrés selon le nombre de personnes. Puis commencez par parler à une personne précise dans le premier carré, dans les yeux : captez son attention, restez sur elle 5-6 secondes puis passez à une autre personne dans un autre carré et ainsi de suite. Lorsque vous reviendrez dans votre premier carré, fixez une autre personne puis recommencez. Ainsi, vous gagnerez l’attention des personnes que vous avez regardées mais aussi celle des autres qui verront que vous vous adressez à tout votre public.

Sur scène bougez, occupez l’espace. Si vous le pouvez, restez le plus proche possible de votre audience. Rendez vivant votre discours avec vos gestes. 

Quels sont les différents organismes de formation pour parler en public ?

Cegos 

Cet organisme propose plusieurs formations courtes à ce sujet :

  • Techniques de prise de parole : 6 formations
  1. Les bases de la prise de parole en public 
  2. Prise de parole en public : les techniques pour convaincre 
  3. S’entraîner à la prise de parole en public
  4. Se perfectionner à l’expression orale et à la prise de parole en public
  5. Réussir ses présentations orales avec des supports visuels percutants
  6. Travailler sa voix pour s’affirmer à l’oral
  • Communication orale : renforcer son impact : 10 formations
  1. Renforcer l’impact de ses prises de parole en public
  2. Prise de parole en public : captiver son auditoire
  3. Argumenter : un levier pour convaincre
  4. Décoder la communication non verbale
  5. Réussir ses présentations orales avec des supports visuels percutants
  6. Préparer et animer des présentations en public percutantes
  7. Le marketing de soi
  8. 3 h chrono pour rédiger son Elevator Pitch
  9. Storytelling : créer une histoire captivante
  10. 3 h chrono pour convaincre avec des arguments percutants

CFPJ

Il propose une formation de prise de parole en public pour vous permettre de :

  • Maîtriser les techniques d’expression orale pour s’exprimer clairement et avec aisance
  • Préparer une intervention orale
  • Maîtriser son trac, les techniques de la voix et de la posture

Ecole de l’Art Oratoire

 Spécialisé dans l’art de la prise de parole en public, cette école propose toute une gamme de formations réparties entre :

La formation de L’Ecole Française : Exceller à l’oral : formation prise de parole en public

Cette formation en ligne destinée aux débutants va vous entrainer à prendre la parole devant un auditoire de toute taille, en maitrisant les outils et techniques des professionnels de l’animation et de la scène. A l’issue de cette formation vous saurez rédiger un discours, improviser, ordonner vos arguments, et convaincre grâce à votre capacité à vous exprimer clairement avec aisance. Vous saurez susciter l’adhésion, marquer les esprits par votre prestance et la méthodologie la voix et le souffle.

Suivez cette formation 100% en ligne à domicile à votre propre rythme. Cette formation en ligne ne vous laisse pas tout seul. Vous pourrez réservez des séances d’accompagnement en visio-conférence, au jour et à l’heure de votre choix pour recevoir une aide personnalisée.

Quels sont les différents types de discours dans la prise de parole ?

L’introduction

Les discours d’introduction sont relativement courts, car ils présentent un autre orateur ou ont pour but de faire connaître un nouveau venu. Ils indiquent le nom de la personne et donne quelques détails de sa biographie et peut-être de ses qualifications, dans le but d’accroître sa crédibilité. Les introductions sont typiques dans les réunions et quand une personne lors d’une conférence est présentée à l’audience par le maître de cérémonie.

Le discours de bienvenue

Il peut se coupler à la prise de parole d’introduction, qui peut être délivré en même temps que le discours de bienvenue. Un moment typique où un discours de bienvenue est utilisé se situe au début d’une conférence. Il peut également être trouvé lors de l’intronisation formelle à se joindre à une organisation.

La nomination

Un discours de nomination ou d’investiture est un processus formel, où une personne qui espère être élue à un poste officiel est présentée aux personnes chargées de désigner qui aura le poste. Les discours de nomination sont relativement courts et louent généralement la personne, énumèrent de façon flatteuse la liste de ses qualifications et de son expérience qui font d’elle un candidat « idéal ».

La présentation

Un discours de présentation se produit lorsqu’une personne reçoit une récompense, généralement en reconnaissance du travail qu’elle a fourni. Un discours de présentation peut être comme un discours de nomination ou d’introduction dans la façon dont il loue la personne, même si l’accent est généralement mis ici sur le passé plutôt que sur un avenir espéré. Il peut être très formel, ou amusant et informel.

Un discours d’hommage

Un discours d’hommage est similaire aux autres discours de louange et peut être inclus en eux. Les hommages peuvent également être adressés à des gens qui sont décédés et inclure éloges, adieux et dédicaces. Ils peuvent également être inclus dans les discours de remerciements ou d’acceptation, où une personne rend hommage à ceux qui l’ont aidée.

Le discours de remerciements

Les discours de remerciements couvrent un large éventail de situations où une personne a reçu quelque chose, qui peut être un prix ou une distinction simple. Remercier est une activité réciproque, où celui qui remercie est reconnaissant d’un avantage qu’il a reçu et, ce faisant, rétablit l’équilibre du capital social. Des remerciements peuvent être donnés par des personnes parlant à des conférences aux organisateurs, au public, à leurs mentors.

L’acceptation

Un discours d’acceptation est utilisé lorsqu’il a été donné officiellement quelque chose à une personne, comme une récompense, un hommage. Le discours d’acceptation peut être un point de conclusion rituel, où une personne qui s’est vue offrir quelque chose accepte formellement l’honneur reçu.

La prise de parole informative

Les discours qui informent et développent un sujet particulier sont typiques des conférences, soutenances, séminaires et colloques où des recherches sont présentées au public. Le discours d’informations peut être simple et factuel ou il peut être agrémenté de divers accessoires, images et présentations animées.

Le discours de persuasion

Les discours de persuasion cherchent à modifier les croyances ou les points de vue du public. Ils comprennent des présentations de vente et des discours politiques, où les moyens de subsistance de l’orateur peuvent dépendre de leur succès de ce genre de prise de parole en public.

Le divertissement

Certains discours ne cherchent qu’à divertir et peuvent inclure de l’humour de manière significative. Ils peuvent aussi utiliser des faits étonnants et des histoires originales. Le divertissement couplé à l’éducation a été appelé ludo-éducatif et constitue un autre mariage utile quand il est nécessaire de parler en public. Même les discours politiques utilisent l’humour et le divertissement pour mettre en connexion le bien-être et les messages forts et percutants.