Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...
formation 3d

Formation 3D : se former à des métiers d’avenir

La formation 3D permet à des personnes en reconversion ou au chômage de se former à des métiers d’avenir dans différents secteurs d’activité où la demande est très forte.

La naissance de la 3D

Dès la renaissance, les tableaux sont peints en perspective. Quelques peintres utilisent le « perspectographe », premier procédé de dessin en 3D.

En 1950, les images de synthèse sont utilisées seulement dans la recherche universitaire.

En 1961, l’armée invente un procédé constitué d’un tube cathodique et d’un crayon à lecture optique dédié au contrôle aérien. C’est le début de l’image 2D.

La technologie et les ordinateurs individuels se développant dès le milieu des années 80, la 3D se popularise pour l’étude et la production.

Les années 1990 voient l’émergence d’équipements informatiques toujours plus puissants autorisant le développement des images de synthèse et de la 3D pour le travail, comme les plans 3D.

Aujourd’hui, la 3D est intégrée totalement dans les matériels informatiques.

Les logiciels de l’infographie tridimensionnelle

Les logiciels de modélisation ont un rôle important dans le process de production numérique et l’impression 3D.

Lancé en 1982, le logiciel Autodesk proposait aux utilisateurs une base de données de matériaux et de textures indispensables pour la conception 3D.

SOLIDWORKS suivra en 1993. Il est utilisé par l’Opéra de Paris, AREVA.

Aujourd’hui, les logiciels 3D comme Photoshop, REVIT, Autocad sont indispensables aux entreprises et aux particuliers.

Les conséquences de la modélisation 3D

La révolution numérique

Au XXI siècle, L’emploi de la 3D est sans limite et a beaucoup d’impact sur notre quotidien.

Le cinéma 4d immerge le spectateur dans un univers pourvu de la profondeur.

Dans les jeux vidéo, le graphisme est saisissant et permet une immersion totale.

L’impression 3D crée des pièces uniques à volonté et selon les besoins.

Des secteurs d’activité en demande permanente

Entre 2016 et 2017, les offres d’emploi relatives à l’impression 3D ont doublé. Les domaines d’activités concernés sont :

  • L’industrie(+15 %)
  • Les télécommunications (+ 37 %)
  • Les services aux personnes (+ 13 %)

Cependant, les entreprises ont du mal à recruter car peu de personnes sont formées. Selon une étude, ce marché de l’emploi toujours croissant, devancera celui du petit écran à l’horizon 2025.

La 3D se développant exponentiellement, de nouveaux métiers apparaissent :

  • Développeur/graphiste 3D
  • Animateur 2D/3D
  • Imprimeur 3D
  • Architecte 3d
  • Infographiste 3d
  • Polydesigner
  • Webdesigner

Des formations 3D diplômantes et reconnues

Des formations diplômantes permettent de maîtriser les outils de la 3D :

  • Formation imprimante 3d
  • Formation modélisation 3d
  • Formation animation 3d

L’Ecole Française, propose des formations 3D en ligne, notamment avec le logiciel Revit et Adobe Première !

Ces enseignements forment à des métiers tournés vers l’avenir et porteurs d’emploi.

Des solutions pour des formations gratuites : CPF, PÔLE EMPLOI

Elles peuvent être entièrement financées grâce à des dispositifs mis en place pour les salariés, les chômeurs :

• Le compte Personnel de Formation (CPF) : Chaque salarié dispose d’un compte personnel recensant les droits acquis et utilisables durant sa carrière professionnelle

• Le compte Personnel de Formation de Transition : Il permet au salarié de s’absenter de son emploi, avec l’accord de son employeur, pour se former et obtenir une qualification, évolution ou une reconversion tout en étant rémunéré en totalité ou en partie.

• La reconversion ou promotion par alternance (« Pro-A ») : Elle permet aux salariés peu ou pas qualifié d’obtenir une mobilité ou une reconversion interne en se formant en alternance.

• Le conseil en évolution professionnelle (CEP) : Ce conseil permet à tout actif de recevoir gratuitement un conseil en évolution professionnelle.

• La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : Cette formation de 400 heures s’adresse aux chômeurs inscrits à Pôle Emploi ayant trouvé un emploi. Le futur salarié, rémunéré par Pôle Emploi, se forme pour acquérir les compétences demandées et l’employeur, recevant une aide financière, s’engage à le recruter dès la fin de sa formation.

• Le contrat de professionnalisation : Pour y prétendre, il faut être âgé de 16 à 25 ans ou demandeur d’emploi de 26 ans et plus et conclure un contrat de travail en alternance avec un employeur pour obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle

• Le contrat d’apprentissage : Ce contrat est destiné aux jeunes de 16 à 29 ans désirant se former sous statut d’apprenti et obtenir un diplôme d’état ou un titre professionnel.

L’Ecole Française propose différentes formations : rendez-vous ici

Le métier de décorateur d’intérieur

Le décorateur d’intérieur donne des conseils pour l’optimisation et l’harmonisation de la décoration d’intérieur.

Ayant pris connaissance des attentes, des goûts et du budget du client, il propose des idées en lui présentant des dessins, des vues en 2D et 3D, des plans d’implantation.

Il a aussi des connaissances techniques pour conseiller au mieux sa clientèle, l’informer sur les travaux à prévoir et choisir les matériaux adaptés au projet. Il coordonne et suit les chantiers jusqu’à leur achèvement.