Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...
Les étapes de la décoration d'intérieur

5 étapes de la décoration d’intérieur : les règles pour présenter un projet

Quelles sont les étapes et les règles essentielles pour présenter un projet en décoration d’intérieur à un client ? La bonne façon de proposer et de valider le projet se résume en 5 étapes : état des lieux avec le client, cahier des charges et plans, planches tendance et d’inspiration, présentation, et suivi de chantier. Votre force de proposition, votre expertise et votre sérieux feront la réussite de votre travail de décorateur ou décoratrice d’intérieur.

Tout savoir sur un projet de déco :

Comment présenter un projet de décoration

Échanger avec le client pour comprendre ses besoins

La planche d’inspiration ou moodboard

Comment apprendre la décoration d’intérieur

Suivre les tendances

Respecter les 8 règles fondamentales de la déco

Se faire connaître comme décorateur ou décoratrice d’intérieur

Le salaire d’un décorateur ou d’une décoratrice d’intérieur


Devenez décorateur/décoratrice d’intérieur grâce à la Formation Décoration d’intérieur de L’Ecole Française !

Avec la Formation Décoration Intérieur de L’Ecole Française, apprenez à dessiner des plans, aménager des intérieurs, créer des visites 3D et présenter un projet à vos futurs clients.

les bases de la décoration d'intérieur

Comment présenter un projet de décoration : les 5 étapes de la décoration d’intérieur

1ère étape : l’état des lieux

Après la prise de contact, un rendez-vous sur le lieu du projet est fixé. Il sert à faire l’état des lieux pour une possible collaboration. Lors de ce rendez-vous, il faut demander le plan du lieu à aménager et choisir une heure avec assez de lumière naturelle présente.

Cet échange avec le client cerne le projet. Vous devez avoir de quoi prendre des notes, un mètre et un niveau, des nuanciers de couleurs et de quoi faire des photos. Il s’agira de faire la lecture de la pièce, c’est-à-dire noter votre impression générale en suivant cet ordre :

  1. La lumière : exposition, fenêtres
  2. Le plafond : la hauteur sous plafond
  3. Les murs : matières ?
  4. Les sols : matériaux ?
  5. Les meubles : pour les volumes

Cette lecture permet de penser aux perspectives, proportions, couleurs et styles possibles afin d’établir un plan, qui fait partie du diagnostic déco.

2ème étape : le cahier des charges du projet

Cette 2e rencontre établit en détail le cahier des charges et la faisabilité du projet en cohérence avec le budget du client et votre expertise professionnelle.

Cette étape est déterminante, elle permet de relever ses attentes, de cerner sa personnalité et de prendre la mesure des contraintes techniques. Vous devez relever tous les éléments nécessaires au projet, en distillant quelques astuces et propositions pour rassurer le client sur vos compétences. Une planche tendance est idéale pour appuyer vos idées.

Si cela n’a pas été fait lors de l’état des lieux, faites un relevé détaillé pour un bon plan en 3D, aux proportions et à la forme du lieu (fenêtres, portes, cheminées, radiateurs, placards…) avec les mesures et les lignes de cote à tracer.

décoration d'intérieur besoins du client

Échangez avec le client pour comprendre ses besoins

Posez les bonnes questions pour comprendre ce que veut le client.

Établissez les personnes qui vivent dans l’espace : petite famille, famille nombreuse, couple, solo.

Déterminez la fonction de la pièce et l’ambiance recherchée :

  • Classique
  • Contemporaine
  • Ethnique
  • Vintage
  • Industrielle

Mettez au clair les modifications à faire :

  • Optimiser l’espace
  • Changer l’ambiance
  • Modifier le style
  • Choisir les couleurs
  • Les matériaux

Regardez aussi les tons (chauds ou froids) et les associations à envisager (matériaux naturels, peintures, textiles, bois, pierre, tissus).

3e étape : la préparation du projet

 Une fois que vous avez recueilli toutes ces informations, que vous avez tout ce qu’il faut pour penser le projet (mesures, volumes, photos, plan, style), vous pouvez préparer et proposer une esquisse du projet avec une planche d’inspiration ou moodboard et un plan en 3D. Les planches visuelles sont des outils de présentation qui servent pour communiquer votre concept au client.

préparation de projet de décoration d'intérieur

Il y a plusieurs planches :

  • Tendance : visuels des tendances, styles, ambiances, couleurs, présentée au rendez-vous précédent
  • Inspiration ou moodboard : grosse étape du projet constituée d’images en photomontage
  • Matériaux : revêtements des murs et sols, textiles références de peinture
  • Couleurs : déclinaisons, harmonies de couleurs
  • Mobilier : meubles avec références et prix

4e étape : la présentation du projet au client

La planche d’inspiration ou moodboard

C’est l’étape essentielle d’un projet décoratif. La planche prend vie à partir d’une idée créative et des demandes du client. Puis autour d’une matière, d’un visuel, d’un style, d’une atmosphère, ou même d’un meuble central ou d’un objet chez vos clients, votre réflexion se fait. La planche d’inspiration va vous permettre de faire une recherche d’idées (c’est votre base de travail), de présenter le concept du projet en images et de faire valider vos idées.

Vous pouvez proposer 2 pistes au client, mais pas plus pour être crédible et ne pas vous éparpiller. Cela peut se jouer entre deux teintes, deux matières, mais pas sur l’essentiel du projet.

Cette proposition finale et détaillée, avec vos planches, plans, devis détaillé et prix permet de finaliser l’échange et de le valider. Si le client est d’accord, il vous signe le devis et le rétroplanning des travaux est lancé.

5e étape : le suivi de chantier

Vous êtes le chef de chantier de ce projet, même si vous faites peut-être appel à des artisans pour certains travaux (peinture, réparations, électricité, plomberie). A ce titre, vous devez suivre son bon déroulement et veiller à ce que tout se passe bien. Dans ce cas, surveillez les délais, le budget, en ayant pris soin de bien choisir l’entreprise de travaux ou les artisans qui vous accompagnent.

C’est la mission de suivi et de coordination de chantier jusqu’à sa réception. A vous de livrer le chantier au client une fois que tout est fini. N’oubliez pas de demander à faire des photos pour votre book afin de montrer le avant/après à de futurs clients.

apprendre la décoration d'intérieur

Comment apprendre la décoration d’intérieur ?

Devenir décorateur d’intérieur

Il n’y a pas de qualification minimum nécessaire ou de diplôme pour être décorateur. Commencez par une formation et un stage auprès de petites structures est idéal. L’important est de valoriser l’expérience de terrain pour apprendre le métier.

Ouvrir une activité indépendante sous un statut d’auto-entrepreneur en poursuivant une activité salariée à côté est un bon début. En reconversion professionnelle, ce métier propose des formations à distance (Lignes et formation), des programmes (MJM graphic design) et des cours du soir (Ecole Boulle à Paris).

Suivre les tendances

On trouve de multiples sources d’inspiration en ligne pour décorer son intérieur : Instagram, Pinterest, les sites de magazines (notamment Elle Déco ou Home), et de magasins de déco et les blogs (les tendances, une classification par pièce, les actus, les bonnes adresses déco, des astuces et DIY et des visites privées chez des particuliers). De quoi vous inspirer !

Respecter les règles fondamentales de la déco

Suivre les règles inhérentes à la décoration d’intérieur est la base pour apprendre la déco. Pour cela, il faut absolument connaître :

  1. L’aménagement de l’espace : jouez avec les volumes et les proportions de la pièce
  2. La lumière naturelle et l’éclairage : apprenez l’exposition naturelle et les différents éclairages possibles pour créer une atmosphère
  3. Les matériaux, matières et textures : sachez ce qui existe et les associations possibles
  4. Les formes et motifs : apprenez à les utiliser à bon escient selon le style et l’ambiance
  5. Le revêtement des sols et murs : n’oubliez pas qu’ils font partie d’un projet déco
  6. L’ameublement : choisissez les meubles et leur placement en fonction de la taille de la pièce
  7. La cohérence de l’ensemble : évitez d’encombrer ou de surcharger, respectez les différents éléments entre eux pour créer une harmonie d’ensemble
  8. Les couleurs : ayez en tête que c’est une des choses les plus importantes en déco, apprenez la psychologie des couleurs   
règles fondamentales de la décoration d'intérieur

Comment se faire connaître en tant que décoratrice d’intérieur ?

S’il est possible de se reconvertir dans la décoration d’intérieur avec une formation sans diplôme, cela n’offre pas pour autant un fichier clients. Pour se faire connaître, ne vous contentez pas du bouche à oreilles, même s’il peut être efficace.

La création d’un site, d’un blog ou d’un book est essentielle mais ce n’est pas une démarche de prospection active suffisante. En effet, il présente vos réalisations et prestations en décoration mais pour les gens, c’est une plaquette commerciale. Cela ne suffira pas à remplir votre agenda.

Vous devez en parallèle mener des actions actives comme les salons professionnels (attention au coût), prospecter des entreprises (hôtels, bars, restaurants, agences) et ce qu’on appelle les « prescripteurs ». Ce sont les professionnels exerçant un métier complémentaire au vôtre avec lesquels vous êtes susceptible de partager vos clients comme par exemple les architectes d’intérieur, agents immobiliers, entreprises du bâtiment, responsables de magasins de décoration, de cuisine ou de salle de bain.

Pensez aussi aux particuliers qui côtoient des professionnels avec des besoins en décoration intérieure (hôtel, gite, boutique).

LinkedIn peut vous servir à décrocher des contrats. Nos conseils pour trouver des prospects sur LinkedIn !

Quel est le salaire d’un décorateur ou d’une décoratrice d’intérieur ?

Son salaire varie selon son statut.

Salarié, sa rémunération peut varier de 1.500€ à 2.000€ bruts en début de carrière jusqu’à 4.000€ bruts par mois avec l’expérience. Cela reste variable tout au long de sa carrière, mais elle peut atteindre 60 000€ annuels selon sa notoriété. (source : Régionsjob)

En indépendant, il facture généralement à l’heure (100€), au forfait (50€ à 300€ selon le type d’espace pour une visite, proposition, conseil et diagnostic déco) ou au pourcentage du budget des travaux, le plus souvent négocié entre 7% et 15%. Tout dépend de la taille du lieu et de la renommée du décorateur d’intérieur. Pour le home staging, c’est un pourcentage du prix de vente du bien.

Une décoratrice indépendante avec une bonne réputation et un agenda rempli gagnera mieux sa vie qu’une salariée.