Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...
Création Micro Entreprise en ligne et obtenir le SIRET

Création de sa Micro Entreprise en ligne et obtenir son numéro SIRET

La création d’une micro entreprise en ligne nécessite un certain nombre de procédés et des démarches précises. Quoi qu’il en soit, tout le processus est facilité par le CPF et Pôle emploi. Quel que soit votre profil, dès à présent, vous pouvez vous former pour devenir Auto Entrepreneur.

La Micro Entreprise, pour plusieurs profils

Vous êtes au chômage ou souhaitez vous reconvertir en entrepreneur après une belle carrière passée en entreprise ? Vous avez une idée de business en tête ? Pour la concrétiser, vous voulez vous lancer dans la création d une micro entreprise en ligne pour commencer tout doucement dans l’e-commerce, par exemple ? Nous allons vous montrer comment créer sa micro entreprise en ligne gratuitement.

Ce qu’il faut savoir à propos de la micro-entreprise

On entend constamment parler des grandes entreprises, voire des petites et moyennes entreprises (PME). Mais très peu souvent, il est question de micro-entreprise. Une micro-entreprise est une organisation ayant moins de 10 employés.

Elle réalise un chiffre d’affaires annuel qui ne dépasse pas 170 000 euros. Actuellement, la France compte plus de 3 millions de micro-entreprises. Un chiffre qui en dit long sur le succès que connaît ce type d’organisation en France.

À la tête d’une micro-entreprise se trouve un auto-entrepreneur qui se donne les moyens pour mettre son entreprise sur pied et la faire fonctionner. Dès lors, une micro-entreprise, c’est une entreprise individuelle.

Les avantages de la Micro Entreprise

La raison sociale micro entreprise est librement définie par son promoteur. L’avantage est que la comptabilité micro entreprise est aisée et peut être tenue par l’entrepreneur lui-même. Elle offre un régime très simplifié, permettant au porteur du projet de profiter de son activité sans avoir à subir la lourdeur et la complexité du système administratif.

Les salariés, les étudiants et les reconvertis professionnels peuvent aisément se lancer dans ce type de business. La non-complexité de ce type d’affaire aide à réussir, tout en faisant autre chose. On peut citer ces avantages comme facteur d’encouragement pour un entrepreneur à se lancer dans la micro-entreprise :

  • La micro entreprise ne collecte pas la TVA et ne procède pas à une déduction sur la TVA payée ;
  • Elle ne paie pas les taxes sur les salariés ;
  • La déclaration d’impôt est simple (appelée la déclaration micro entreprise), car l’entrepreneur doit juste donner quelques informations en rapport avec son entreprise.

Il s’agit entre autres de l’état civil de l’entrepreneur, le nombre de salariés, le numéro SIRET, l’adresse de l’établissement et la nature du chiffre d’affaires réalisé.

Ce qu’il faut pour la création d’une micro-entreprise en ligne

À l’exception des autres formes d’entreprises, la micro-entreprise n’est pas obligée d’avoir un capital social pour lancer ses activités. Ici, le patrimoine de l’auto-entrepreneur est considéré comme celui de l’entreprise.

Tel est ce qui permet de gérer la charge micro entreprise. Le promoteur peut d’ailleurs souscrire au régime de la micro entreprise URSSAF. Aussi, il a la possibilité d’obtenir un kbis de micro entreprise. En France, pour créer une micro-entreprise, il existe quelques conditions à remplir : être majeur ; avoir la nationalité française ; ne pas être sous tutelle ou curatelle ; ne pas être condamné à une interdiction de gérer une entreprise.

Le budget à prévoir

Tout ceci ne signifie pas que pour créer une micro-entreprise, il n’existe pas de coûts. Selon la dernière mise à jour de janvier 2020, les frais de création d’une micro entreprise sont très faibles. Voici donc la liste des dépenses et démarches à faire pour créer une micro-entreprise :

L’immatriculation en tant qu’auto-entrepreneur

L’entrepreneur a juste à faire la déclaration de sa micro-entreprise auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent. Selon l’activité exercée, il devra payer ou ne pas payer dans les cas suivants :

S’il effectue une activité libérale : l’inscription de l’activité est totalement gratuite au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

S’il effectue une activité artisanale : déclaration gratuite au Répertoire des Métiers (RM)

S’il effectue une activité commerciale : l’inscription au Registre Spécial des agents commerciaux, contre paiement de 27€ si l’auto-entrepreneur veut exercer en tant qu’agent commercial.

Les frais d’ouverture d’un compte bancaire dédié :

L’ouverture d’un compte bancaire bien distinct du compte personnel de l’entrepreneur est obligatoire. Ce compte devra être utilisé à titre professionnel. Ainsi, pour mieux suivre sa comptabilité, il est fortement recommandé à l’entrepreneur de créer un compte bancaire.

Pour ce faire, il paiera entre 0 et 10€ pour l’ouverture d’un compte bancaire au sein d’une banque classique. Puis, par mois, il paiera entre 20 et 35€. Toutefois, s’il réalise un chiffre d’affaires de moins de 10 000 euros pendant 2 années consécutives, il sera dispensé de détenir un compte bancaire.

La souscription à une assurance auto-employeur

Cela est facultatif pour les activités commerciales mais obligatoire pour les autres activités. La souscription à une telle police d’assurance peut coûter entre 80 et 250€ par an.

Suivre obligatoirement une formation d’auto-entrepreneur

Pour financer un projet de micro-entreprise, vous pouvez faire recours à un apport personnel, l’appui financier de vos proches, le crowdfunding, une levée de fonds, un prêt bancaire, etc.

Le CPF et Pôle emploi : des aides pour la création de micro-entreprise en ligne

Étant donné qu’il est obligatoire de se former avant de créer une micro-entreprise, vous pouvez faire subventionner votre projet par le CPF et Pôle emploi. Que vous soyez artisan, commerçant ou dans une profession libérale en tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficiez d’un fonds d’assurance formation des auto-entrepreneurs. Pôle emploi à son tour octroie les aides suivantes aux auto-entrepreneurs :

  • Le versement de la moitié des indemnités en capital afin d’acquérir une trésorerie pour lancer son auto-entreprise (ARCE) ;
  • Le maintien d’une partie des allocations chômage en complément du revenu perçu en tant qu’auto-entrepreneur (ARE) ;
  • L’exonération des charges sociales la première année (ACCRE).

Formez-vous dès à présent au métier d’auto-entrepreneur !

Pour se lancer dans la création de sa micro-entreprise en ligne, peu importe le domaine d’activité dans lequel vous souhaitez vous lancer, vous devez obligatoirement suivre une formation d’auto-entrepreneur.

Cette formation micro entreprise ou auto entrepreneur, qui se déroule entièrement, vous donnera la démarche à suivre pour créer sa micro-entreprise. Elle vous donnera toutes les bases de la gestion. Où que vous vous trouviez en France, que ce soit à Paris, Nantes, Nice ou Toulouse, vous pouvez aisément suivre les cours depuis votre domicile.

Pour une formation plus complète, nous vous invitons à suivre la formation en création d’entreprise, qui se déroule en cours du soir dans nos locaux. C’est une formation certifiante, qui dure 4 semaines.

Pendant ce temps, vous apprenez à faire un business plan, établir un projet, trouver des financements, assurer la gestion marketing, commerciale et juridique, encadrer les collaborateurs et bien d’autres choses. En tant que futur responsable d’entreprise, faites-vous former gratuitement et soyez prêt à comprendre votre futur business et le réussir !

Formations populaires