Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...
combien d'argent pour créer une entreprise

Combien d’argent pour créer une entreprise ? Tout Savoir

Combien d’argent pour créer une entreprise ? Quel est le coût des formalités administratives ? Ouvrir une société demande une réflexion en amont. Il convient d’évaluer le budget nécessaire et les frais incompressibles.

Les frais à prévoir lors d’une création d’entreprise peuvent s’échelonner de 1600 € à 8000 €. Bien sûr, tout dépend de votre activité. L’École Française vous dévoile pourquoi et comment anticiper le budget inhérent à la création d’une société. Retrouvez la Formation Création d’Entreprise.

Quel budget faut-il pour créer son entreprise ?

Créer une entreprise nécessite de régulariser certaines formalités administratives obligatoires et payantes. Cela avant même de démarrer votre activité.

Les frais à prévoir avant la création de l’entreprise

Selon votre statut, le montant des formalités diffère. L’Agence France Entrepreneur établit les détails de ces dépenses. Dressez donc un plan de financement initial. Et retenez qu’une majorité des entrepreneurs obtiennent un crédit. Prévoyez tout de même un acompte de 30 % de l’investissement du projet.

Se former à la création d’une entreprise

Soyez méthodique et renseignez-vous suffisamment avant de fonder votre société. L’École Française dispense dans cette perspective la Formation Création d’Entreprise. Très complète et délivrée par des experts, cette formation vous accompagne dans l’élaboration d’un projet entrepreneurial.

De plus, elle aide justement à déterminer les fonds nécessaires, et éventuellement à en trouver. Cet enseignement en ligne est certifiant et éligible à une prise en charge totale ou partielle par les fonds mutualisés de la formation professionnelle.

Monter un business plan

Voici ce que vous devez prévoir :

  • L’élaboration d’une étude de marché est onéreuse, mais des solutions existent pour vous aider à supporter le coût (entre 80 et 400 €)
  • L’établissement d’un business plan (de 150 à 600 €)
  • Les frais de déplacement
  • Les coûts de communication sur la création de l’entreprise (plaquette, publicité et campagne Google Ads)
  • La conception d’un site Internet
  • Le stage obligatoire à la création d’une entreprise : environ 200 €

Les statuts de l’entreprise

Quel est le prix du capital social selon le statut ?

Tous les frais évoqués doivent figurer dans le business plan. En premier lieu, vous devez injecter un capital social : il concède à l’entreprise le remboursement des sommes initiales effectuées lors de sa création.

L’expertise d’un commissaire aux apports est obligatoire pour une SA et une SAS si vous souhaitez procurer un apport initial minimal en nature. Ce professionnel évalue ces apports au capital d’une société. En revanche, si dans une SARL ou une EURL ces derniers n’excèdent pas plus de 7500 € et si la valeur des apports en nature ne dépasse pas la moitié du capital, alors la contribution du commissaire n’est pas exigée. Demandez des devis ! Donc, selon les statuts voici ce qui est exigé :

  • 1 € pour une SARL (Société à Responsabilité Limitée)
  • 1 € pour une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée)
  • 1 € pour une SAS (Société par Actions Simplifiée) ou SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle)
  • 37 000 € (fractionnable sur 5 ans avec une mise de départ de 18 500 €) pour une SA (Société Anonyme)
  • Il n’y a pas de capital social dans la création d’une entreprise individuelle

Combien coûte la rédaction des statuts ?

Pour acquérir une prestation de qualité, faites appel à un avocat spécialisé en droit des sociétés pour rédiger les statuts d’une création d’entreprise. Ces derniers comportent des mentions obligatoires et des mentions complémentaires. Un expert-comptable est aussi en mesure de le faire. Ces services sont tarifés entre 900 et 3 000 €. Cependant, vous pouvez confier cette tâche à des organismes comme Tiime qui gèrent les missions comptables complexes à la création d’une entreprise.

En revanche, vous n’êtes pas concerné si vous fondez :

  • Une auto-entreprise
  • Une entreprise individuelle (EI)
  • Une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)

L’immatriculation et la publication des statuts de l’entreprise

L’immatriculation de l’entreprise : les tarifs

Une fois votre dossier terminé vous le déposez au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Selon votre entité, le CFE diffère. Ensuite, l’enregistrement des statuts s’effectue auprès du Registre national du commerce et des sociétés. Les coûts varient selon la forme de l’entreprise et son activité : de 25,19 € à 260 €.

Combien coûte la publication ?

Si vous souhaitez créer une SA, une SAS, une SARL ou une EURL, vous avez pour obligation de le publier dans un Journal Officiel d’Annonces Légales (JAL). Un journal est considéré comme un JAL à partir du moment qu’un arrêté préfectoral l’habilite. Il doit être distribué dans le lieu géographique où se situe le siège social de la société. Certains quotidiens le sont, comme Les Echos. À chaque changement statutaire, vous devez aussi l’effectuer.

Le coût s’élève entre 200 et 800 € selon le type de l’entreprise. Nous vous conseillons de consulter un maximum de journaux pour trouver le prix le plus intéressant.

Dépôt d’un brevet

Si votre société porte un projet innovant, protégez-la à l’aide d’un brevet national. De même, préservez la marque de votre entreprise. Adressez-vous à l’Institut national de la propriété intellectuelle, l’Inpi. Voici quelques tarifs :

  • Dépôt de brevet : 646 €
  • Protection de marque : 250 €
  • Dépôt d’un dessin : entre 30 et 150 €

La création d’une entreprise par un artisan : combien ça coûte ?

Le cas de l’artisan est particulier, car leur installation est beaucoup plus onéreuse. Pour une SARL, cela coûte 230 euros. Pour la publication légale, un artisan paye 700 €.

Cependant, depuis la Loi Pacte du 24 mai 2019, les artisans ne sont plus tenus de suivre le SPI, Stage obligatoire de Préparation à l’Installation. C’est une belle économie réalisée (de 197 à 260 €). Cependant, il demeure facultatif et les connaissances théoriques et administratives dispensées s’avèrent intéressantes.

L’accompagnement par des experts

N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous faciliter les démarches administratives. Les cabinets d’expertise comptable et les cabinets d’avocats sont qualifiés pour cela. Des organismes d’accompagnement création d’entreprise offrent un suivi de qualité. Sous la forme de pack start-up, ces sociétés proposent une création d’entreprise clé en main pour des sommes raisonnables.

Ainsi, les coûts incompressibles à la création d’une entreprise s’avèrent élevés, d’où l’élaboration pragmatique d’un business plan. La Formation Auto Entrepreneur et la Formation Création d’Entreprise de l’École Française sont là pour vous aider !