Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...

Quel est le tarif d’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences permet de faire un point sur votre vie professionnelle, d’analyser vos compétences, vos aptitudes et vos motivations. Le coût d’un bilan peut varier du simple au triple. Toutefois, selon votre situation professionnelle, il existe des dispositifs de financement pour tout salarié, indépendant ou demandeur d’emploi ayant cumulé plus de 3 ans d’activité. Quel est le tarif d’un bilan de compétences ?

Quel est le tarif d’un bilan de compétences ?

Le coût d’un bilan de compétences : un tarif variable selon votre profil

Le prix d’un bilan de compétences est variable en fonction de différents critères :

  • Votre statut professionnel
  • Votre région
  • L’organisme sélectionné
  • Le nombre d’heures CPF (Compte Formation)
  • Le détail des prestations comprises dans le cadre de la réalisation du bilan.

Il n’existe aucune règlementation stricte. En effet, les lois en vigueur ne sont pas formelles quant à la somme demandée pour profiter de cette aide dans votre vie professionnelle.

Ce sont des organismes privés qui la proposent et chaque organisme peut librement fixer ses prix, lesquels s’échelonnent entre 1 200 et 3 000 euros, avec un coût moyen d’environ 2 000 euros.

Le prix est un élément important mais il ne détermine en rien la qualité de la prestation fournie.

L’organisme le plus cher n’est pas forcément le mieux adapté à vos besoins. N’hésitez pas à vous renseigner et à demander des devis.

Si vraiment vous ne pouvez pas vous déplacer pour ce suivi qui se fait sur 24 heure pendant environ un mois à trois mois, prenez au préalable le plus de renseignements possibles sur l’organisme choisi. Rendez-vous au moins à un premier entretien pour connaître la méthode de travail et échangez avec votre futur conseiller.

A L’Ecole Française, on vous propose les deux possibilités : faire votre bilan de compétences en ligne ou en face à face

Institution labellisée OPQF avec des formations certifiantes, on vous propose de réaliser votre bilan de compétences en 4 semaines lors de 3 à 5 rencontres que vous soyez sans diplôme ou avec un Bac+8. A la différence d’autres organismes, nous ne réalisons aucun bilan de compétence en groupe. Vous êtes seul(e) avec nos professionnels métiers. Aussi, vous pouvez en changer autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à vous sentir parfaitement en confiance.

Tous nos bilans de compétences sont éligibles au financement de Mon Compte Formation.

Il n’y a aucune formalité compliquée à effectuer pour vous inscrire, et vous pouvez commencer tout de suite en cliquant sur le lien suivant :  L’école Française : bilan de compétences en ligne ou face-à-face

Une démarche rarement à votre charge

Ainsi, en vous renseignant comme il faut au préalable, vous pourrez trouver des moyens efficaces pour financer votre bilan de compétences, et il est rare de devoir faire cette démarche sans aucune aide financière d’un organisme, de l’employeur ou de l’administration si l’on est fonctionnaire.

Les différents financements du bilan de compétences permettent de trouver des solutions et d’avoir donc accès assez facilement à ce droit. Que vous soyez salarié, fonctionnaire, chômeur, que vous souhaitiez vous adresser aux organismes de formation ou plutôt au conseil régional, sachez que de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour profiter de ce service utile dans toute carrière professionnelle.

A retenir : en fonction de votre situation, vous pourrez trouver des possibilités variées pour ne pas avoir à payer vous-même votre bilan de compétences.

Bon à savoir : si vous sollicitez, en tant que particulier salarié ou demandeur d’emploi, un bilan de compétences, il sera facturé environ un tiers de moins que si c’est votre employeur qui le sollicite.

Quel est le tarif d’un bilan de compétences ?Les dispositifs de financement

Le bilan de compétences peut être financé :

  • par votre employeur, dans le cadre d’un bilan de compétences intégré au plan de formation de l’entreprise ou effectué avant un congé de reclassement ;
  • en utilisant votre compte personnel de formation (CPF), que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, dès lors que vous avez acquis des droits suffisants ;
  • par Pôle emploi, avec l’aide individuelle à la formation (AIF) ;
  • par vos propres moyens, si vous ne pouvez prétendre à aucun des financements ci-dessus.

Bon à savoir : si vous êtes fonctionnaire ou agent public, vous relevez alors de dispositifs spécifiques aux fonctions publiques. Votre administration pourra vous renseigner sur les possibilités qui vous sont offertes dans ce cadre.

Votre financement plus en détails

Au titre du Congé individuel de formation (CIF)

Le CIF permet à tout salarié de suivre, à son initiative, des actions de formation et notamment un Bilan de compétences.

Pour les salariés en CDI : doivent être comptabilisés 5 ans d’activité professionnelle, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.

  • Si vous ne voyez pas d’inconvénient à informer votre employeur de votre démarche, prenez contact avec lui ou avec le service des ressources humaines afin de vous informer concernant les actions de l’entreprise.
  • Vous avez comme seconde possibilité d’utiliser vos droits acquis au titre du CPF. Il faudra alors demander à votre employeur de vous autoriser à vous absenter si vous souhaitez réaliser votre bilan durant vos heures de travail. Vous pouvez aussi utiliser votre CPF sans être obligé de l’avertir du moment que vous réalisez votre bilan de compétences en dehors de vos heures de travail.
  • La confidentialité de votre dossier est garantie par la loi, de même que les résultats de votre bilan de compétences.

Bon à savoir : si vos droits acquis au titre du CPF ne sont pas suffisants votre employeur ou vous-même avez la possibilité de les abonder pour compléter le financement. Renseignez-vous.

Pour les salariés en CDD : doivent être justifiés 24 mois, consécutifs ou non, d’activité salariée dont 4 mois au cours des 12 derniers mois. 

Vous pouvez effectuer votre demande au titre de l’utilisation de votre CPF dans les mêmes conditions que si vous exercez en CDI.

Au titre du Plan de formation de l’entreprise

Le Plan de formation concerne toutes les entreprises de plus de 50 personnes. Elles doivent prévoir les actions de formation pour leur personnel. 

À ce titre, la demande de Bilan de compétences peut être à l’initiative de l’employeur avec l’accord du salarié. Elle peut également être formulée par le salarié, notamment lors de l’entretien annuel. 

Toute demande donne lieu à une convention tripartite, signée par l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire.

Financement pour les demandeurs d’emploi 

Pour les demandeurs d’emploile Bilan de compétences peut être pris en charge dans le cadre de l’Aide Individuelle à la formation (AIF).

Si votre demande est acceptée et soutenue par votre conseiller, elle pourra s’inscrire dans un projet personnalisé de retour à l’emploi (PPRE) et bénéficier d’un financement.

Bon à savoir : vous pouvez aussi utiliser vos droits acquis au titre du CPF en situation de chômage dans la situation ou le Pôle emploi refuserait de financer votre bilan de compétences.