Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formations prises en charge...
comment faire des montages video

Comment faire un montage vidéo de qualité ?

Aujourd’hui, tout le monde peut faire de bons montages vidéo. À l’aide d’un logiciel spécialisé sur ordinateur ou sur IPhone, il est possible de publier sur Facebook, YouTube ou Instagram des vidéos de qualité. Pour cela, il est important de bien maîtriser les logiciels de montage en passant par une formation créativité. Comment faire des montages vidéo ?

Le montage vidéo : c’est quoi ?

Le montage consiste à découper des séquences vidéos enregistrées par une caméra pour choisir les meilleurs moments. Le monteur raccorde ces séquences à l’aide d’un logiciel de montage spécial pour créer une nouvelle vidéo. C’est un assemblage d’image cohérent pour raconter une histoire.

Il donne une certaine logique dans la suite des plans en suivant les conseils du scénariste et du scénario ou en agissant de son propre chef. Pour cela, il peut utiliser de nombreux effets de transition (fondu au noir, zoom…) et d’image pour amplifier une émotion ou donner des informations supplémentaires (titre, sous-titre, bandeau…). Le monteur peut également s’occuper du montage et du mixage sonore (bruitage, voix off…).

Il s’agit de l’une des étapes de post-production dans la conception d’un film, d’un reportage, d’un documentaire ou d’une vidéo YouTube. Dans l’ordre, les étapes dans la conception du film sont : l’écriture du scénario, le tournage et enfin le montage. Le montage est donc une étape essentielle qui donne tout son sens à la vidéo.

Quelles sont les étapes du montage vidéo ?

Étape n° 1 : import des vidéos

Avant de commencer le derush, il est important de créer un projet dans le logiciel avec les réglages correspondant aux images et au support final (YouTube, cinéma, télévision…). Le 320x240p correspond au format Web par exemple. Le monteur peut ensuite commencer à faire l’importation de toutes les vidéos brutes ou « rush » dans les dossiers du projet. Cette importation peut de faire à partir d’une carte mémoire, d’un disque dur, d’une cassette, d’un DVD ou d’un fichier téléchargé sr Internet.

Étape n°2 : le derushage

Le derushage consiste à regarder tous les rushs pour sélectionner les meilleurs moments. Dans le cadre d’un film, le monteur va choisir les passages les mieux tournés avec le meilleur jeu d’acteur. Dans le cadre d’un reportage, il va trouver les moments les plus forts, et les plus explicites. Tous les rushs gardés sont classés dans des dossiers du logiciel en fonction de leur importance et leur place dans le sujet.

Étape n°3 : le montage

Le montage consiste à prendre les meilleurs rushs sélectionnés pour les assembler de manière cohérente en fonction du script. Les séquences doivent s’enchaîner logiquement en fonction du cadre, du mouvement, des couleurs, etc.… Le monteur doit donner du rythme à la vidéo en ajoutant des effets, des musiques et des transitions percutantes.

Étape n°4 : l’étalonnage

Cette étape a pour but d’harmoniser la visuelle globale de la vidéo. En retouchant les couleurs, le monteur doit faire correspondre les séquences en termes de texture, de contraste, d’ombre et de luminosité. Les logiciels de montage proposent des outils plus ou moins performants qui sont assez complexe à maîtriser.

Étape n°5 : l’exportation

Pour finir, le monteur peut exporter l’ensemble de son montage final en un seul fichier. Le format doit être choisi en fonction de son utilisation et du support sur laquelle elle va être diffusée (.avi, .mov,…).

Quels sont les meilleurs logiciels existants ?

Adobe première Pro CC :

C’est sans aucun doute le logiciel de montage le plus populaire chez les amateurs comme chez les professionnels. Adobe première propose tous les effets possibles pour réaliser un bon montage. Il propose un très grand nombre de vidéos tutoriels pour comprendre toutes ses fonctionnalités. Son seul inconvénient est son prix qui reste assez élevé. Ce logiciel est disponible pour Mac et pour PC.

Shotcut :

ShotCut est un logiciel de montage moins connu qui est totalement gratuit et libre de téléchargement. Certes moins performants, il offre toute une palette d’outils et d’effets largement suffisants pour des vidéos amateurs (balance des blancs, transition vidéo, filtres…). Seul inconvénient, son interface est en anglais. Shotcut est disponible pour Windows et pour Mac.

Final Cut Pro X :

Après Adobe Première, Final Cut est le logiciel de montage le plus utilisé. Intuitif et fluide d’utilisation, il convient parfaitement aux professionnels comme aux particuliers. Disponible uniquement, sur Mac, il offre une base de données puissante : la Smart Library.

Power Director :

Power Director est un logiciel de montage complet et puissant. Chose étonnante, il est disponible sur téléphone. Il permet de faire de petits montages sur Android dans n’importe quelle situation. Cette application offre tous les effets utiles (transition, couleur, titre…) et permet une exportation jusqu’en 4 K. Dans le même concept de logiciel sur smartphone, il existe aussi l’application Action Director et Premier Clip pour faire des montages avec des photos sur Instagram.

Quelles sont les formations possibles ?

Pour devenir monteur professionnel ou pour s’améliorer et mieux comprendre les logiciels de montages, il existe un grand nombre de formations. Il est possible de passer par BTS de formation audiovisuelle ou par l’université en passant par un Master Cinéma et Audiovisuel. Il existe aussi beaucoup d’écoles privées proposant des cursus allant de Bac+3 au Bac+5. Dans le cadre d’une remise à niveau, il est aussi possible de s’inscrire à des stages. Certaines formations sont même gratuites comme à l’Ecole française pour tout salarié, indépendant ou demandeur d’emploi ayant cumulé plus de 3 ans d’activité (cours du soir ou cours en ligne).