Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...

Avis d’un élève de L’Ecole Française : il témoigne sur sa formation

Avis sur la formation Ecole Française

Tout juste formé, Dillan rencontre déjà du succès

Au chômage, Dillan a décidé de se lancer dans une formation de montage vidéo, depuis chez lui, avec l’École française. Il met ses compétences au service du chef caennais Anthony Caillot.

Il a 29 ans, un CV déjà long et un dynamisme impressionnant. Alors que Dillan est au chômage et qu’il doit reporter son projet d’ouvrir un bar à cause du premier confinement, il entend parler de l’École française, un organisme de formations privé. Celui-ci proposedes parcours certifiants en quatre semaines et à distance afin de « permettre la démocratisation et l’accès à la formation pour tous les Français, comme l’indique son cofondateur. Accessible à tous, sans connaissances ou compétences préalables, l’École française aide à acquérir de nouvelles compétences pour booster sa carrière professionnelle. »

Dillan décide de suivre le parcours « montage vidéo » proposé par l’école. C’est là que sa route croise celle d’Anthony Caillot, chef étoilé à Caen (restaurant A Contre Sens) et ancien cuisinier du président de la République Jacques Chirac. Souhaitant aller « plus loin » que ce que la formation lui propose, le jeune homme passionné de cuisine, décide de se rapprocher du chef cuisinier : « J’ai pris l’initiative d’envoyer un mail à l’ancien chef de l’Élysée. Je lui ai proposé de réaliser une vidéo promotionnelle mettant en avant la continuité du service à emporter de son restaurant.

Cela m’a permis demettre tout ce que j’ai pu apprendre, au service d’un restaurateur », explique Dillan. De bonnes relations se nouent entre l’étudiant et le cuisinier, dont naîtra la vidéo de promotion, au succès immédiat. « Je me suis fait tout petit dans ses cuisines, raconte Dillan. Le montage a duré vingt heures et le tout a été envoyé au chef. Il était ravi ! Il l’a partagée sur ses différents canaux de communication. La vidéo a été vue près de 6 000 fois.

C’est énorme pour un restaurant de Caen ! »

D’autres projets en cours

Ayant obtenu sa certification, Dillan ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Effectivement, Anthony Caillot a déjà passé commande pour une deuxième vidéo, afin de faire la promotion d’une carte-cadeau. Une esthéticienne et un joaillier ont également sollicité le nouveau vidéaste. De plus, il aimerait créer sa microentreprise.

Ce sera peut-être bientôt chose faite puisque l’École française vient de lui offrir la formation à la création d’entreprise. Carrière à suivre…

*/