Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...
creer son auto entreprise

Quelles aides pour créer son auto entreprise ?

Les aides pour créer son Auto Entreprise comme l’exonération ACRE, l’ARCE, le CAPE, le NACRE, les allocations (ARE, ASS, RSA), ainsi que les prêts, sont autant de dispositifs qui existent pour subventionner la création ou la reprise d’une auto-entrepris.

Mais la création d’entreprise exige aussi une formation pour construire son projet professionnel. Créer son auto entreprise est possible aussi bien pour les demandeurs d’emploi, les salariés que pour les étudiants. De nombreux dispositifs de financement existent en France pour les accompagner dans leurs projets de reconversion.

L’exonération ACRE pour les créateurs d’entreprise

Vous êtes demandeur d’emploi indemnisé ou indemnisable, demandeur d’emploi non indemnisable inscrit pendant 6 mois à Pôle Emploi durant les 18 mois écoulés, bénéficiaire du RSA, RMI, de l’ASS ou même de l’IATA ? Vous avez entre 18 et 25 ans ou moins de 30 ans ? Vous êtes déclaré handicapé ? Vous souhaitez installer votre micro-entreprise dans une zone sensible et désirez une aide pour créer son entreprise auto entrepreneur ? Depuis le 1er janvier 2020, vous pouvez bénéficier de l’exonération de vos cotisations sociales grâce au dispositif de l’ACRE. Pendant 1 an, vous serez partiellement exonéré de vos cotisations sociales et ce de manière dégressive. Le pourcentage varie selon votre type d’activité : commerciale, artisanale, libérale… C’est donc un allègement des charges qui vous sera bénéfique au début de votre activité multiservice ou pas.

Les différents dispositifs d’aide à la création ou la reprise d’entreprise

Une fois qu’on a fini de créer son auto entreprise en ligne, la question qui peut se poser est celle des dispositifs d’aide à la création d’entreprise. Sachez que vous n’avez que l’embarras de choix, même si vous reprenez une entreprise ! Parmi les dispositifs d’aide qui existent pour les micro-entrepreneurs, on peut citer :

• L’ARCE : il s’agit de l’aide à la reprise ou la création d’entreprise. Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi qui bénéficient ou sont éligibles à l’ARE (Allocation retour à l’emploi). 45% de leurs droits sont transformés en capital. Pour en bénéficier, il faut faire une demande auprès de Pôle Emploi ;

• Le CAPE : ou Contrat d’appui au projet d’entreprise permet à l’auto-entrepreneur de bénéficier de l’aide financière et matérielle d’une association. Ce dispositif nécessite de votre part un engagement dans un stage SPI en ligne ou en cours du soir (préparation à la création ou la reprise de l’entreprise) ;

• Le NACRE : ou Nouvel accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise est un dispositif qui permet au micro-entrepreneur de bénéficier de l’accompagnement d’un organisme conventionné pendant 3 ans et de souscrire à un prêt à taux zéro pendant 5 ans (entre 1000 et 8000€).

Bénéficier d’une aide à la création de son auto-entreprise en gardant ses allocations

Il est possible d’être auto-entrepreneur et de garder ses allocations, du moins en partie :

L’ARE

Si vous n’optez pas pour l’ARCE parce que vous souhaitez garder vos allocations d’aide au retour à l’emploi, vous devez chaque mois déclarer à Pôle Emploi les bénéfices de votre entreprise. Et Pôle Emploi pourra vous payer le reste après déduction ;

L’ASS

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez continuer à bénéficier de l’Allocation de solidarité spécifique. Mais les conditions peuvent varier en fonction de plusieurs critères, dont la date de création de votre micro-entreprise ;

Le RSA

Si vous en êtes bénéficiaire, pendant 3 mois, à compter de la date de création de votre auto-entreprise, vous pouvez continuer à percevoir votre Revenu de solidarité active. Après quoi, vous allez déclarer votre chiffre d’affaires à la CAF qui va recalculer le montant de votre RSA ;

La prime d’activité

Même en tant que micro-entrepreneur, il est possible d’en bénéficier, à condition d’être éligible. Avec tous ces dispositifs d’aide, vous pouvez envisager sérieusement de créer son auto entreprise avec des moindres frais.

Recourir au prêt pour financer sa micro-entreprise

Avant de créer son auto entreprise de service à la personne ou toute autre, il faut déjà déterminer les possibilités de financement qui existent. Dans ce contexte, sachez qu’il existe différents organismes ou même des associations qui peuvent vous accorder un prêt à taux zéro pour débuter votre micro entreprise !

Vous pouvez par exemple bénéficier des prêts d’honneur sans aucune garantie et caution. Ces prêts, dont le remboursement peut se faire sur 2 ou 5 ans, s’élèvent de 2000€ à 50.000€. Ils sont accordés par des associations à but non lucratif ou d’autres organismes. Pour créer son auto entreprise en étant salarié ou pas, vous pourrez aussi faire recours à des micros-crédits. Dans ce cas, l’Association pour le droit à l’initiative économique est la structure de référence qui peut vous aider dans ce sens. Mais vous pouvez recevoir jusqu’à 10.000€ remboursables sur 2 ans. Le taux d’intérêt varie entre 7,53% et 6,69%.

Les autres aides à la création d’une micro-entreprise

Pour les autres moyens de subvention de votre micro-entreprise, vous pouvez bénéficier d’une subvention de l’Agepiph si vous êtes reconnu handicapé par dispositif garantie Egalité Femmes. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’ URSSAF , de l’APCE, de la CCI ou de la CMA ou consulter le site officiel du ministère du Travail gouv.fr ou du service public pour connaître les autres dispositifs qui existent.

Quelle formation suivre pour créer son auto-entreprise ?

Vous souhaitez créer une micro-entreprise et n’avez pas encore trouvé une formation Pôle Emploi pour votre projet professionnel ? Êtes-vous salarié et souhaitez-vous tirer profit de votre CPF pour vous former ? Vous ne connaissez pas les formations éligibles CPF ? L’École Française vous propose des formations reconnues par Pôle Emploi et éligibles au CPF. En cours du soir ou en ligne, vous pouvez bénéficier d’une formation financée par les fonds mutualisés de la formation professionnelle. Faites-vous former en montage vidéo, création d’entreprise, photo, Photoshop et créez votre entreprise 4 semaines plus tard !