Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...
pourquoi être community manager

Pourquoi être Community manager ? Quel est son rôle ?

Pourquoi être community manager ? C’est un métier récent, né avec l’essor d’internet et des réseaux sociaux. Quelle est sa mission, à quoi sert-il ? Comment se former ?

Son rôle est principalement d’assurer une présence sur les réseaux sociaux et de fédérer une communauté de consommateurs autour d’une marque. Il existe plusieurs moyens de se former à ce nouveau métier du web.

L’histoire du métier de community manager

C’est un métier encore très jeune qui est apparu avec l’avènement des réseaux sociaux dans les années 2000. Véritable porte-voix d’une entreprise sur l’espace social d’internet, il contribue à sa e-reputation. C’est une profession en perpétuelle évolution, qui s’adapte constamment aux transformations du net et des réseaux sociaux.

Encore simple modérateur de forum il y a quelques années, le community manager construit son activité au jour le jour. Gestionnaire, parfois un peu psychologue, il est expert en communication et en webmarketing. Il peut également créer et gérer des campagne publicitaires, principalement sur Facebook, Instagram et aussi LinkedIn et Twitter

Le community manager, à quoi sert-il ?

Son rôle est fondamental pour les entreprises. En effet, à l’ère de l’internet, une grande partie du marketing passe par le web. Les consommateurs cherchent des produits et achètent sur le web. Ainsi, la présence des marques sur les réseaux sociaux est croissante depuis une dizaine d’années.

Le community manager fédère une communauté

En effet, il crée du lien avec les prospects et les clients. Il répond aux interrogations diverses et permet d’instaurer une relation de confiance.

Il crée une proximité avec les consommateurs

Le community manager doit connaitre le profil des clients, leurs besoins et leurs questions les plus fréquentes. Il connait ses produits sur le bout des doigts et fait preuve de compréhension et de diplomatie en cas de mécontentement.

Il anime l’actualité d’une marque

Comme il connait parfaitement la marque pour laquelle il travaille, il sera amené à animer des actualités sur les réseaux sociaux. Par exemple, lors de la sortie d’un nouveau produit, il pourra créer un contenu ludique ou attractif pour amener les clients à participer, interagir et partager.

Il est polyvalent

En plus de son rôle d’animateur, il produit des contenus divers, en fonction des besoins et des actualités (article, infographies, jeux concours, etc.). Ainsi, il augmentera les ventes et le lien de confiance avec la clientèle. Il peut aussi créer et planifier des publicités ou des offres spéciales qui permettront d’augmenter la base de données des utilisateurs et des clients.

Il fait vivre l’identité d’une marque et renforce sa réputation (e-reputation)

En conséquence de tout ce que nous avons cité ci-dessus, le community manager contribue grandement à la e-reputation d’une marque.

Quels sont les principaux réseaux sociaux qu’il utilise ?

Les réseaux sociaux sont le terrain d’action du community manager. Il sait tirer les ficelles de ces géants du net pour faire connaitre la marque et tisser un lien avec la communauté de clients.

Facebook : l’audience, la publicité et les groupes

Facebook, fondé en 2004 par le célèbre Mark Zuckerberg est le réseau social le plus célèbre au monde avec plus de 2,2 milliard d’utilisateurs. Ce média à grande audience et facile d’utilisation permet de créer des publicités et des groupes : les clients férus de la marque viendront adhérer à un groupe Facebook afin de connaitre les dernières actualités et de profiter d’offres privilégiées.

Instagram : l’esthétisme, l’engagement et la publicité

Il est devenu le réseau social le plus utilisé par les jeunes français, devant Facebook. C’est aussi une plateforme plus visuelle et engagée. Via les commentaires, les échanges sont facilités avec les internautes. Certaines marques choisiront donc d’y cibler leurs campagnes marketing et leur actualité.

Twitter : le service client et les échanges directs avec la communauté

Twitter va droit à l’essentiel, il permet de poster des actualités et d’interagir rapidement et directement avec la communauté. Les clients pourront aussi directement interpeller la marque et poser des questions visibles par tous.

LinkedIn : la e-réputation et la prospection directe

Cette plateforme professionnelle permet à l’entreprise d’alimenter son réseau de collaborateurs et de prospecter.

Les autres réseaux sociaux

Il existe d’autres espaces sur le web sur lesquels le community manager peut exercer, c’est le cas notamment de YouTube, de Pinterest, et des nouveaux réseaux sociaux comme Tik Tok.

Comment se former ?

Pour devenir community manager, vous devrez :

  • Être créatif et avoir des qualités relationnelles remarquables. En effet, l’essentiel de votre activité consistera à être en relation avec les internautes
  • Vous former en continu pour être à jour des nouveaux outils des médias sociaux
  • Exercer en CDD, en CDI ou encore en freelance. Pour travailler comme freelance, vous devrez juste créer votre micro-entreprise. Notre formation auto entrepreneur vous aidera à vous mettre à votre compte

Il existe encore très peu de formations au métier. Si les recruteurs se tournent en général vers des candidats ayant fait des études en communication ou en journalisme, il est possible de se faire une place en ayant une solide connaissance d’internet, des réseaux sociaux et du webmarketing.

Devenir community manager en se formant avec l’École Française

L’École Française propose une formation réseaux sociaux vous permettant d’entrer dans le monde du community manager. Nos formations sont éligibles à une prise en charge totale ou partielle par les fonds mutualisés de la formation professionnelle. Entièrement en ligne,elles sont à distance. Il existe en effet plusieurs moyens de financer une formation en ligne, que vous soyez salarié, étudiant ou en recherche d’emploi.