Formation community manager | Apprendre le métier de CM

Etre présent sur les réseaux sociaux est devenu incontournable pour gagner en visibilité sur Internet, promouvoir sa marque et gagner des clients fidèles. Que vous souhaitiez exercer le métier de community manager ou juste en connaître les rouages pour créer votre e-réputation, suivre une Formation community manager | Apprendre le métier de CM, peut vous apporter des compétences qui vous ouvriront des portes.

A l’Ecole Française, notre formation Community Manager est certifiée qualité et éligible au CPF. Elle se déroule en 4 cours du soir avec des professionnels, qui partagent leurs connaissances et leurs expériences. Vous êtes en petits groupes et pouvez ainsi échanger sur vos propres expériences et tirer le meilleur profit de la formation.

Le rôle du Community manager

En entreprise

Il est en charge de publier sur les différents réseaux sociaux de la marque. Comme il est en interne, il intègre réellement l’ADN et les valeurs de l’entreprise et l’état d’esprit de la marque. Pour fidéliser les abonnés avec lesquels il interagit, ce sont d’ailleurs ces éléments qu’il communique, et non pas seulement des informations sur les produits et les offres. Il est tenu au courant des objectifs à l’année ou au moins à 3 mois (lancements de nouveaux produits, événements…) pour pouvoir les communiquer. Il utilise les bons mots clés, connaît tout le Brand Content et l’image de la marque.

Bien entendu, il suit les résultats de ses publications et communique leur portée à sa direction. Ceci est important pour les performances de l’entreprise mais aussi pour affiner ses connaissances sur les besoins de nos abonnés.

Il fait aussi de le veille concurrentielle, pour savoir ce que ses concurrents et pour suivre ses abonnés sur les autres pages auxquelles ils s’abonnent.

En résumé il surveille – il publie – il mesure

En agence

Il est « anonyme », c’est l’agence qui publie mais elle ne dit pas qui le fait ! En général, il diffuse les contenus qui ont été créés par une agence de pub après les avoir adaptés pour les réseaux sociaux. Après la publication, il répond aux interactions des abonnés au nom de la marque et fait remonter leurs questions à l’entreprise pour y répondre ensuite. Comme il n’est pas en interne et travaille pour plusieurs marques, il ne connait pas tout sur chacune. En revanche, il sait adapter ses publications aux valeurs des différentes marques. Il est très réactif et organisé pour gérer ses différents comptes. Il a une grande expertise sur les bons réflexes et les bonnes pratiques relationnelles sur les médias sociaux.

En freelance

Il est le community manager de ses clients mais doit bien souvent continuer à en trouver d’autres et doit faire sa propre promotion, être son propre community manager. Ses missions avec ses clients sont similaires à celles du community manager en agence, cependant plus axées sur la publication et le reporting. Il n’y a souvent pas l’intermédiaire de l’agence de pub et c’est donc lui qui collecte les contenus graphiques à publier auprès des entreprises. Il doit démontrer, grâce aux statistiques de performances, la valeur de son travail pour ses clients d’un côté,  et pour faire sa promotion de l’autre. Pour être reconnu, il doit montrer ce qu’il fait, sans communiquer l’identité de ses clients bien entendu.

Les casquettes du Community manager

Les qualités d’un community manager chargé de créer du contenu

Nous avons d’illustration sur notre page Facebook, allez faire un petit tour !

Qu’est-ce que le Brand Content ?

Le Brand Content, en français Contenu de Marque se concentre sur la communication des valeurs et de l’état d’esprit de la marque, et non pas, comme la publicité, sur le produit ou service.

Il permet, grâce à des contenus qualitatifs, différents et attrayants de capter l’attention des internautes, notamment sur les réseaux sociaux. 

Objectif

L’objectif recherché est de créer une relation de proximité avec les abonnés, en communiquant des valeurs de marque, des symboles. La grande différence entre le Brand Content et la publicité, est que le premier s’adresse à la personne “entière” et non pas juste au consommateur potentiellement acheteur. Il s’adresse donc à la manière d’être plutôt qu’à la propension à faire (à acheter). Avec le Brand Content on oublie donc la notion de B2B ou de B2C. On parle de H2H : human to human, on a de la connivence avec nos abonnés.

Des valeurs profondes

La qualité des contenus est très importante. Leur création est d’ailleurs ce qui prend le plus de temps. Le but est de créer des valeurs sincères et profondes qui vont intéresser les abonnés et dans lesquelles ils vont se reconnaître. Puisque les valeurs sont profondes, les internautes les intègrent de façon durable, créant ainsi la fidélité à la marque. En plus de l’adhésion durable de chaque individu, cette reconnaissance suscite les échanges, les likes et les partages. En effet, puisqu’ils se reconnaissent dans les  messages ils ont envie de les partager avec leur communauté. Ils se sentent en effet valorisés de partager des contenus qu’ils apprécient. 

Créer des univers

Pour y arriver, il faut créer des ambiances qui génèrent des ressentis, des émotions. On est plus dans l’intuition que dans le rationnel, on parle de ce qu’on aime, de ce qui est beau, bon, on fait de l’humour. On raconte des histoires “vraies”, on crée des univers qui stimulent l’imaginaire de l’internaute. Le caractère “vrai” des histoires est primordial. Ne pas mentir. Les mensonges créent la déception et peuvent ruiner l’image de marque et la réputation. Pour maintenir abonnés et consommateurs satisfaits, il convient de communiquer ses vraies valeurs et livrer sa promesse.  

L’émotion

L’émotion est la clé de la réussite. Elle est au cœur de l’être humain et rend les visiteurs  plus réceptifs aux messages. C’est elle qui véhicule les valeurs et l’état d’esprit et qui suscite l’engagement et l’implication. 

Une fois que les abonnés ont intégré les valeurs profondes d’une marque, ils ont naturellement envie d’acheter les produits car les posséder et les utiliser est comme la prolongation de l’expérience qu’ils ont vécu avec les contenus de Brand Content. Choisir ces produits signifie s’engager avec ses valeurs. 

Pour illustrer le Brand Content, voici une vidéo montrant Louane interagissant avec des jeunes filles, qui peuvent être à la fois des fans de la chanteuse et actrice française et de la marque Maybelline que Louane représente.

Les différents supports possibles pour créer des contenus

  • Photos
  • Vidéos
  • Livres blancs
  • Un moodboard sur Instagram
  • Des jeux concours
  • Une compilation musicale
  • Un magazine
  • Des dessins

Les 3 types de contenus du Brand Content

Découverte

Par exemple, une marque qui vend des produits alimentaires joint des recettes avec ses produits. Les consommateurs découvrent de nouvelles recettes qu’ils peuvent faire, ont des idées pour de nouvelles utilisations des produits, donc de nouvelles ambiances potentielles.

Divertissement

Je permets à l’internaute de passer un bon moment. Avec l’humour par exemple, des jeux de mots, des blagues, des quizz avec des questions absurdes. 

Information

Je diffuse l’univers de la marque, à savoir l’ensemble du monde qui l’entoure et ses valeurs. 

Par exemple, une marque de Luxe utilise une égérie et communique sur le fait que cette célébrité reverse une partie de ses revenus à des oeuvres humanitaires. 

Le Brand Content est mesurable

La mesure la plus importante est le nombre d’impressions, à savoir le nombre de fois où les contenus ont été diffusés et vus.

Ensuite il est possible de mesurer le nombre de fois où ils ont été partagés, likés, commentés, à savoir combien ils ont généré d’engagement et d’interactions.

A terme, lorsque cela commence à se produire, il est bien sûr possible de mesurer les ventes qui proviennent des communautés des réseaux sociaux.

Exemples

Vous pourrez découvrir des exemples de contenus de Brand Content en allant rendre visite à Vertical Station, l’agence n°1 du Brand content sur les réseaux sociaux en France.

Formation community manager | Apprendre le métier de CM

En suivant notre formation Formation community manager | Apprendre le métier de CM, vous apprendrez toutes les éléments pour créer votre succès sur les différents réseaux sociaux. Le formation est découpée en plusieurs modules qui couvrent les compétences clés pour exercer le métier de Community manager :

  • Les réseaux sociaux en détail
  • Les nouvelles stratégies de communication sur les Réseaux sociaux
  • Animer efficacement une communauté
  • Rédiger des contenus engageants et viraux avec le Story Telling
  • Créer des contenus graphiques avec le logiciel Canva
  • Collaborer avec des influenceurs
  • Mesurer son impact et analyser ses audiences
  • Détecter les attaques contre votre marque et gérer les situation de crise

Notre Formation community manager | Apprendre le métier de CM est éligible au CPF

A l’Ecole Française nous sommes un organisme certifié qualité et toutes nos formations sont éligibles au CPF. Nous vous aidons à constituer votre dossier et à créer votre compte CPF si vous le souhaitez. Si vous avez acquis suffisamment de droits à la formation, votre formation Community manager | Apprendre le métier de CM est éligible au CPF ne vous coûtera rien.

En plus, nous sommes un des rares centres de formation sur Paris qui proposent des formations en cours du soir, vous offrant une plus grande flexibilité et la possibilité de vous former en dehors de votre temps de travail.

Pour plus d’informations sur le compte CPF rendez-vous sur notre article Comment utiliser son CPF.