Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
En 2 à 4 semaines...

Les compétences du Community Manager

Les compétences du Community Manager en font le représentant de son entreprise sur le web. Son rôle consiste à fédérer et gérer la communauté des internautes autour de la marque, du produit ou du service, via l’animation des réseaux sociaux.

Un bon Community Manager a pour objectif de rendre son entreprise, sa marque ou son client visible et leader sur le web en développant leurs notoriété et e-réputation.  Pour cela, il a des compétences fortes, comme la création et la programmation de contenus (articles, newsletter, images, vidéos, jeux concours, etc), une bonne connaissance de l’animation des réseaux sociaux et un lien fort avec une communauté fidèle. Ses compétences, le cœur de son métier, permettent ensuite d’évaluer l’impact de ses actions sur la communauté d’internautes.

Les compétences du Community Manager

Pourquoi faire appel à un Community Manager ?

Lacommunication sur le web est une composante de la stratégie de communication globale. Pour être efficace, la stratégie de communication doit avoir été pensée en amont et répondre à des objectifs clairement définis. Elle doit être pensée de façon globale et s’intégrer aux autres canaux visant à promouvoir l’entreprise. Elle doit en outre prévoir les outils de mesure afin de piloter et ajuster en permanence les axes de communication pour répondre au plus près des attentes combinées de l’entreprise et des internautes.

Ces actions sont celles assurées par un Community Manager qui a toutes les compétences requises pour établir et développer la bonne stratégie de communication digitale.

Les compétences essentielles d’un bon Community Manager sont ce qui va permettre à une marque/une entreprise d’être présent sur les réseaux sociaux, bien référencé sur le Web et de développer une communauté fidèle et de plus en plus nombreuse de clients potentiels.

Les compétences essentielles du Community Manager

Établir et entretenir une e-reputation

Votre réputation numérique est l’image que les internautes obtiennent en cherchant votre nom dans un moteur de recherche ou sur les réseaux sociaux. Elle est basée sur le nombre d’informations disponibles en ligne affectant votre marque et la façon dont vos prospects vous perçoivent.

Principale tâche du Community Manager : il mettra en place et entretiendra la réputation sur internet. Ce service de gestion des réseaux sociaux se base sur une veille quotidienne et approfondie des tendances dans votre secteur d’activités.

Gagner en visibilité

Créer une page Facebook ou un compte Instagram ne vous garantit pas d’atteindre vos cibles de la meilleure façon, l’intervention du Community Manager est primordiale pour améliorer les indicateurs de performance de votre inbound marketing. Son rôle consiste à user d’approches optimisées pour atteindre vos prospects et déclencher un effet boule de neige positif.

Principalement actif sur les réseaux sociaux, il se charge de proposer une stratégie de contenu adaptée et d’initier un dialogue avec la cible. La publication régulière de contenus étudiés et/ou sponsorisés permet de miser sur la qualité des trafics, plutôt que sur leur quantité. La stratégie digitale mise en place repose aussi bien sur des éléments socio-démographiques que sur les centres d’intérêt de vos prospects.

Créer et gérer les communautés

Une entreprise positionnée sur le web génère invariablement des communautés que le Community Manager aura en charge de gérer. Son rôle consiste à les animer et à les modérer. Si vous pouvez compter sur ces abonnés pour réagir à vos contenus, faire appel à un Community Manager vous permet de créer des liens pour fidéliser durablement cette communauté, contrôler les contenus et les éventuelles retombées.

Obtenir un meilleur référencement

Votre classement dans les moteurs de recherche fait partie des raisons justifiant votre utilisation des réseaux sociaux. L’utilisation de méthodes de Social Media Optimization (SMO) pertinentes améliore considérablement le référencement de vos différentes pages sociales.

Le Community management consiste à valoriser les liens vers votre site internet pour attirer de futurs clients. Être présent sur les réseaux sociaux vous permet de profiter d’une forme de publicité dispensée par des internautes intéressés par vos publications.

Le processus de référencement fait appel à des stratégies techniques précises. Cette démarche peut ainsi être considérée comme un investissement utile pour prendre d’assaut la sphère du web. Le Community Manager possède l’expérience nécessaire pour mener sa mission à bien.

Les qualités requises pour être Community Manager

Le Community Manager doit avoir des compétences stratégiques, techniques, rédactionnelles et relationnelles pour mener à bien ses fonctions. On dénombre 10 compétences principales et essentielles qui font un bon Community Manager.

Il doit être :

  • Autonome
  • Réactif
  • Modérateur et diplomate 
  • Bon communiquant
  • Bon rédacteur

Et il doit posséder une connaissance de :

  • Notions de graphisme / Design
  • Culture web et connaissance du secteur de l’entreprise
  • Compréhension des mécanismes communautaires
  • Connaissance et maîtrise des différents réseaux sociaux
  • Connaissance du SMO (Social Media Optimization) et des règles du référencement

Quelles sont ses missions ?

Animer une communauté sur les réseaux sociaux

Il passe l’essentiel de son temps  de travail sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, mais aussi d’autres plateformes sociales qui se développent de plus en plus. Son travail consiste à rédiger, préparer, programmer et publier du contenu pour assurer l’animation d’une page, d’un profil pour sa propre marque ou celle de la société qu’il représente. Il sait interagir avec la communauté qui le suit, rendre ses publications attractives (contenu, visuel, vidéo, accroche…).

Savoir bien rédiger pour le web : rédacteur de contenus SEO

Parmi les compétences du CM, il y a celle d’un rédacteur web optimisé SEO. C’est-à-dire qu’il connait les bases de la rédaction web pour rédiger un bon article de blog ou un post mais aussi celles du SEO pour un référencement optimal de sa publication. Pour cela, ii sait, gérer les mots-clés, les métadonnées, les niveaux de titres, les liens pour mettre de l’expertise dans son contenu rédactionnel.

Connaître les codes des réseaux sociaux pour une bonne publication

S’il sait écrire et bien référencer son contenu pour un bon référencement via Google, il doit aussi et surtout rendre ses publications attractives sur les réseaux sociaux. Pour cela, il faut en connaître les codes.  Par exemple, savoir poster les bons hashtags quand il le faut, développer des compétences créatives au sein de ses posts, utiliser les identifications avec @ à bon escient…

Cela n’a rien d’anecdotique car un bon hashtag peut créer de l’engagement et être repris par sa communauté. Ils sont en effet de véritables indicateurs de tendances pour tout community manager. Les utiliser à bon escient, c’est faire en sorte que le post soit trouvé plus facilement par les internautes. Des outils comme RiteTag permettent de savoir gerer les #.

Définir une stratégie

Avant de publier, le Community Manager définit sa stratégie. En fonction d’elle, il analyse les KPIs à utiliser (taux de visites, nombre d’abonnés etc.). Il mène aussi des missions plus opérationnelles par l’établissement d’un planning éditorial, de briefs techniques et créatifs et la mise en place d’événements promotionnels. Il ne laisse rien au hasard dans sa stratégie de publication. D’ailleurs, après la publication des posts et leur analyse pour connaître leur portée, il met en place un reporting (généralement il faut attendre 3 jours après publication pour voir les résultats des choix statistiques).

Les outils du Community Manager

Le Community Manager se sert d’outils d’automatisation pour faciliter la gestion des posts partagés sur les réseaux sociaux. L’un de ces outils gérant les partages automatisés en une seule plate-forme et faisant partie des plus connues est Hootsuite.

Mais certains réseaux sociaux ont leur propre outil de gestion et de veille, comme Twitter avec son outil Tweedeck ou Instragram avec son outil de programmation web Planogram, et le suivi des statistiques grâce à l’outil Iconosquare.

Enfin, qui dit post dit forcément une photo adaptée pour mettre en valeur la publication. Pour pouvoir mettre en ligne une photo au bon format, il existe des outils simples que le Community Manager peut utiliser, même s’il n’est pas un expert avec les logiciels de création comme Photshop et Illustrator. Il pourra ainsi utiliser Freepik, Canva ou Flickr selon ses besoins et usages.

Intéressé par Photoshop ? Suivez la formation Photoshop de l’Ecole Française

Comment devenir Community Manager ?

Quels sont les diplômes nécessaires ?

Les diplômes dédiés au métier de Community Manager sont encore peu nombreux. Après le bac, il est recommandé de suivre une formation dans le domaine du marketing (digital si possible) ou de la communication, voire du commerce.

On peut citer par exemple le BTS NDRC, le BTS MCO ou le DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet).

Obtenir un diplôme de niveau bac +3 en webmarketing facilite l’insertion professionnelle pour occuper un poste de Community manager.

L’alternance est un excellent moyen d’apprendre directement ce métier sur le terrain.

Avoir une bonne formation

Se former pour avoir toutes les compétences du meilleur Community Manager

La profession de Community manager ne bénéficie pas encore d’une grande palette de formations dédiées. A côté de la formation théorique, il est important de bien connaître les mécanismes des réseaux sociaux (de Facebook à Twitter en passant par Instagram) et des communautés en ligne. Une formation en webmarketing permettra d’accéder plus facilement à ce type de poste (niveau Bachelor par exemple).

Et un certain nombre de centres de formation proposent des formations certifiantes en centre ou à distance pour devenir Community Manager.

Beaucoup de personnes se lancent dans cette activité sans avoir passé une formation de Community Manager au préalable, c’est une erreur car c’est un métier qui demande des compétences bien particulières. Prenez le temps nécessaire pour apprendre toutes les ficelles du métier.

Bien se former, c’est :

1.      Connaître la marque ou le produit

Un bon community manager gère l’e-réputation d’une marque ou d’un produit. Dans ce cadre, il est important de connaître la marque sur le bout des doigts.

2.      Avoir des bases en communication

 Il doit savoir communiquer de manière efficace afin d’aider ses clients. S’être formé au marketing est un plus.

3.      Créer une relation avec ses clients

Entretenir une bonne relation avec ses clients est primordial. Cela fait partie des qualités indispensables du community manager. Dès lors que vous entretenez une discussion avec eux, n’hésitez donc pas à créer une relation de confiance.

4.      Avoir une grande faculté d’adaptation

Être un bon community manager, c’est aussi savoir élaborer des stratégies, savoir vous adapter en permanence à l’évolution et aux nouvelles apparitions des réseaux sociaux. Vous devez donc être continuellement en veille sur les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication)

La formation de L’Ecole Française pour devenir un bon Community Manager

Savoir fédérer une communauté, gagner des fans en créant des contenus viraux et engageants sont des compétences de plus en plus recherchées. Elles permettent à des individus ou des entreprises d’être visibles sur les réseaux sociaux pour faire connaître leur activité à un large public.

Cette formation a pour objectif de vous faire comprendre et maîtriser les techniques fondamentales de création et publication de contenus sur les réseaux sociaux, à partir d’un niveau débutant. Notre objectif est de vous rendre immédiatement opérationnel pour faire la promotion de votre activité sur Internet et gagner des fans, likes, partages.

Suivez notre formation Réseaux sociaux !

Vous apprendrez à maîtriser les principaux réseaux sociaux, principalement Instagram et Facebook. Vous saurez créer un story-telling et des visuels à l’aide d’un logiciel de montage de photo simple. A l’issue de cette formation vous serez capable de prendre en charge la gestion des réseaux sociaux d’une ou plusieurs marques ou devenir influenceur.

Suivez cette formation 100% en ligne à domicile à votre propre rythme. Elle est sanctionnée par la certification : Community Management : Promouvoir l’activité d’une entreprise sur Internet.

Combien gagne un Community Manager ?

La rémunération des Community managers est très hétérogène. 70% des professionnels en CDI gagnent entre 20 000 et 40 000 euros annuels. Les salaires sont également très variés pour les contrats en freelance : 48% facturent moins de 200 euros par jour de travail, lorsque 30 % dépassent les 300 euros quotidiens.

Les rémunérations sont plus élevées en région parisienne, et que les différences sont marquées entre les Community Managers juniors et seniors.

En moyenne, un Community Manager gagne entre 26 000 et 40 000 euros annuels.