Qu'est-ce que vous aimeriez apprendre ?
Formation Création d'Entreprise

Formation à la Création d’Entreprise financée par Pôle Emploi

Vous êtes à la recherche d’une formation gratuite pour créer votre entreprise ?
Vous allez découvrir avec nous les informations essentielles pour lancer votre projet. Et pour aller encore plus vite, vous trouverez également les détails de notre formation de création d’entreprise destinée aux étudiants, aux adultes en reconversion, aux salariés ou aux chômeurs.

Commencer une formation entreprise : pour qui, et avec quelles aides ?

Si vous êtes chômeur

Si vous disposez d’allocations chômage et souhaitez lancer ou reprendre une entreprise, vous avez plusieurs possibilités.

L’aide ARCE

L’ARCE consiste à se servir de ses allocations pour couvrir les coûts de votre projet. Une des condition est de s’engager à créer ou à reprendre une entreprise au terme de votre contrat de travail.

Vous pouvez ainsi profiter de deux fois les 45 % de vos droits, selon le nombre de jours de vos allocations et la somme que vous percevez à la date de réception.

L’aide ARE

ARE signifie l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi, vous en bénéficiez peut-être. Elle peut être très utile dans vos commencements, car elle reste à votre disposition si vous faîtes très peu – voire pas du tout – de chiffre d’affaire. Ce qui est bien souvent monnaie courante quand on lance un projet d’une grande envergure, et que la rentabilité ne vient pas tout de suite !

Plusieurs conditions s’imposent pour obtenir et garder cette aide : parmi ces critères, vous ne devez pas demander l’ARCE, et il faut avoir exercé une activité de travailleur d’au moins 88 jours sans interruption, en y incluant les jours qui sont fériés et le temps du week-end.

Si vous ne remplissez pas ces exigences, vous pourriez quand même être accepté si vous êtes en dessous de la barre des 53 ans, et si vous travaillé 610 heures durant les 28 mois récents. Pour ceux qui ont dépassé 53 ans, les 28 mois passent à 36.

Profitez aussi du CPF, votre compte personnel de formation : durant votre chômage, il est de votre moyen d’ouvrir un compte personnel, et ce même si vous n’êtes pas intégré à Pôle Emploi ! Tout dépend ensuite des formations agréées que vous désirez suivre. La création d’entreprise peut vous être financée et L’Ecole Française propose son propre cursus, entièrement remboursé !

L’ACRE

Changée en 2019, l’ACRE est l’aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprises, et peut être obtenue avec le CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Pendant un an complet, vos cotisations sociales vous sont en partie exonérées selon vos revenus… ce qui représente un appui considérable lorsque vous commencez votre projet d’entreprise et possédez le statut de travailleur indépendant ! Quant à ceux qui veulent créer une entreprise SAS (Société par Actions Simplifiée), cette aide est moins pertinente, mais rien n’empêche de la demander.

Attention, l’ACRE a changé depuis 2019 : pour les entreprises lancées à partir de Janvier 2020, les exonérations de vos cotisations sociales seront moins importantes, avec des allègements de 25% à 10% pour la deuxième et la troisième année.

Si vous êtes étudiant

L’entrepreneuriat est à la portée de tous, surtout aux étudiants ! Réussir à se mettre à son compte, développer un projet qui vous tient à coeur et vous permet d’en vivre… ces idées peuvent vous motiver et vous encourager, mais aussi à ignorer la réalité de l’entrepreneuriat : c’est un défi difficile, qui demande de l’énergie, beaucoup d’heures de travail, de la persévérance, et une dose de plaisir et de passion ! Pour ceux qui considèrent devenir entrepreneur, il faut avoir les épaules solides et bien s’organiser légalement. Heureusement, des dispositifs ont été créés pour vous accompagner, ainsi que des formations gratuites et/ou certifiantes.

Devenir étudiant-entrepreneur avec le D2E

Le D2E est un diplôme que vous obtenez en devenant étudiant-entrepreneur, un statut qui facilite l’entrée dans un Pépite : il s’agit d’un pôle étudiants qui permet de lancer un projet et de profiter de plusieurs aides ainsi que des relations privilégiées avec des partenaires. Devenir étudiant-entrepreneur, c’est profiter de ressources et d’un encadrement de professionnels pour créer votre stratégie, faire votre étude de marché, comprendre l’imposition et la déclaration de revenus, sans oublier les moyens de minimiser les coûts.

C’est aussi l’occasion de travailler en coworking tout en échangeant avec d’autres entrepreneurs expérimentés, et éventuellement de vous rattacher à une couveuse, appelée aussi incubateur. Si vous rejoignez un incubateur, il vous faudra valider un Contrat d’Appui d’Entreprise, intitulé CAPE.

Si vous êtes salarié

Au cours de votre carrière professionnelle en tant que salarié, vous risquez d’être confronté à de nombreux aléas :

  • Une baisse salariale
  • Un désintérêt progressif envers votre profession
  • Une absence d’opportunités professionnelles.
  • Un désir de se reconvertir.

S’en suit une profonde remise en question… et en fin de compte, nombreux sont ceux qui prennent une décision importante pour leur avenir : prendre un congé sabbatique, chercher un autre emploi en CDD ou CDI… ou bien se mettre à son compte, lancer sa propre activité, tenter le coup !

Tout comme pour les personnes en situation de chômage, vous pouvez profiter de l’ACRE, l’ARE et l’ARCE, selon votre situation et vos revenus. A cela s’ajoutent :

L’aide NACRE

De son plein nom le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise, ce dispositif (si vous êtes validé) est un soutien pour concevoir et financer votre projet avec entre autre un prêt à taux zéro. Vous avez aussi un suivi de trois ans.

Le JEI, ou la Jeune Entreprise Innovante

Le JEI est adressé aux jeunes entreprises qui font une demande dans les 10 premiers mois, et investissent dans la Recherche et le Développement (R&D). Il apporte lui aussi des exonérations sociales ainsi que des allègements.

Des dispositifs pour les femmes, ou comment encourager l’entrepreneuriat féminin !

Saviez-vous que plusieurs aides (des prêts et des conseils) peuvent être également saisies si vous êtes une femme ! Si le monde de l’entrepreneuriat séduit beaucoup de personnes, il est d’autant plus à la mode pour le public féminin.

Tout le monde peut créer son entreprise

Si vous avez un projet d’entreprise, la masse d’information à digérer peut vite vous dissuader d’aller plus loin. Heureusement, des programmes et des formations existent pour décortiquer les différents aspects de la création de sa société. Et quand bien même vous n’avez pas suivi de cursus depuis plusieurs années, vous avez de nombreuses possibilités pour une reprise d’études, quelle que soit votre interruption.

C’est précisément ce que nous proposons : nos formations sont adaptées à tout public et à toutes les tranches d’âge, principalement pour celles allant de 40 à 50 ans.

Ce que l’École française vous apporte

Nous prodiguons des cours particuliers organisés autour de quatre éléments clés :

Des formations courtes : elles durent quatre semaines.

Des certifications : à l’issue de la formation choisie, un certificat dûment enregistré au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) vous est délivré.

En présentiel ou en ligne : chaque formation obéit à un ensemble de critères, comme la méthode de dispensation des cours (au choix en ligne ou en cours du soir).

Le financement : il provient essentiellement des fonds mutualisés de l’État. Par conséquent, toutes les formations sont gratuites !

Que vous soyez demandeur d’emploi, salarié ou travailleur indépendant : aucune démarche spécifique n’est nécessaire.

De surcroît, l’ensemble des formations proposées sont reconnues par le gouvernement français.

De plus, elles sont éligibles aux financements octroyés aux particuliers par Pôle Emploi avec les heures CPF.

Attention : tous les Centres Professionnels de Formation ne bénéficient pas du financement sans réserve de l’État !

Pour plus d’éclaircissements, vous pouvez consulter les organismes formateurs de cette liste :

  • Le CNAM
  • Le Greta
  • L’APFA
  • Le CMAM de Paris
  • Le CPF de transition,
  • Le contrat de professionnalisation
  • Le contrat d’apprentissage
  • La Préparation opérationnelle à l’Emploi (POE)
  • Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)
  • La Promotion par l’Alternance

Le B-A-BA pour créer son entreprise

Personne ne naît chef d’entreprise, on le devient : toutes les compétences de management sont généralement acquises au cours d’une formation de gestion d’entreprise.

Vous recherchez une formation de création d’entreprise gratuite ? Et bien vous êtes au bon endroit.

La formation en entreprise proposée par l’École française (centre de formation des entreprises et des entrepreneurs) donne les clés nécessaires à la création d’une entreprise viable.

La recherche de « l’idée » : les êtres humains débordent de créativité. Vous aussi, vous pouvez transformer vos inspiration en une idée lucrative, novatrice… voire révolutionnaire !

L’élaboration d’une stratégie de développement : l’idée est à la base de l’entrepreneuriat. Cependant, elle ne suffit pas ! Il y a tout construire autour d’elle.

Grâce à des outils et méthodes comme l’analyse SWOT et les 5 forces de Porter, vous pourrez, au terme de cette formation-chef d’entreprise, déterminer une stratégie adéquate.

La réalisation du business plan : une étape incontournable qui recense tous les constituants utiles au démarrage de l’entreprise, tels que les ressources budgétaires, le prévisionnel et les compétences nécessaires.

Le financement de la création de son entreprise : les moyens publics et privés servant à lever des capitaux. Sans oublier les procédures administratives à effectuer afin d’être en conformité avec la loi.

Une immersion dans l’entrepreneuriat

Notre formation de création d’entreprise ne demande aucun prérequis spécifique.

Vous êtes intéressé ? Foncez !

Elle permet aussi de reprendre une entreprise, en prenant en compte tous les éléments nécessaires de la comptabilité au management, ainsi que la promotion et la stratégie marketing.

De plus, vous avez le choix entre deux méthodes de dispensation des cours, à distance ou en cours du soir.

Vous serez mis en situation pour :

  • Développer des aptitudes à créer des solutions
  • Incarner le poste de Fondateur et manager d’entreprise
  • Superviser de potentiels collaborateurs
  • Assurer le suivi administratif
  • Trouver des financements
  • Faire la publicité de votre structure

Vous apprendrez aussi que rien ne vous oblige à garder la même idée à la fin de la formation ; vous êtes libre de l’implémenter ou de pivoter, en la modifiant après l’obtention de votre certificat.

La durée et le contenu de la formation

Elle se déroule sur une période d’un mois, en cours du soir ou à distance.

Quatre cours à raison d’une session par semaine, entrecoupée par des exercices pratiques à accomplir à domicile.

Cette formation se finalise par l’octroi d’un certificat attestant des compétences acquises tout au long du mois.

Bien sûr, ce certificat est enregistré dans tous les répertoires nationaux de certification professionnelle.

Se former à distance : comment ça se passe ?

La formation à distance (désignée par l’anglicisme e-learning) regroupe plusieurs méthodes caractéristiques d’organisations des cours.

Dans ce cas, l’apprenant et l’enseignant n’ont pas pour obligation d’être dans une salle de classe conventionnelle.

Le courier, le téléphone, les emails et les visioconférences sont de nombreux moyens pratiques qui permettent de créer du lien et des échanges tout au long de la formation.

L’École française propose le suivi en ligne, comme méthode d’aide à distance.

Dès le premier cours, l’administration de l’école vous communique vos identifiants personnels d’accès pour votre connexion.

Le site internet héberge tous les supports de cours, vidéos et exercices pratiques.

Vous pourrez suivre ces cours où vous le désirez

  • A domicile,
  • Sur votre lieu de travail
  • Ou en déplacement

Le choix vous revient !

A savoir : la distance n’exclut pas l’obligation d’être présent et régulier. De plus, les évaluations, les devoirs, les exercices pratiques, et les échanges entre apprenants et professeurs restent des éléments propres au cursus de la formation.

La formation à distance correspond particulièrement aux personnes occupées dans la journée, comme les travailleurs et les chercheurs d’emploi qui suivent de nombreux entretiens. Les études et l’apprentissage peuvent donc s’effectuer sur le temps libre.

Quant aux cours du soir, ils sont possibles uniquement en soirée ou le samedi matin. Ceux-ci ne sont pas présentiels dans un cadre classique.

Comme leurs homologues du jour, les cours du soir et à distance visent les mêmes objectifs : valider le certificat et achever la formation professionnelle !

Les tarifs et possibilités de financement de la formation

Le financement de la formation de création d’entreprise constitue le principal obstacle pour ceux qui désirent débuter.

Le budget formation de ce cursus s’élève à 1 500 €.

Heureusement, c’est totalement GRATUIT !

Inutile de demander un crédit formation-chef d’entreprise.

Entièrement pris en charge par l’État, il offre à l’apprenant la possibilité de se concentrer exclusivement sur son apprentissage.

Que vous soyez salarié, travailleur indépendant ou à la recherche d’un emploi, la gratuité demeure.

D’autre part, vous n’avez aucune formalité particulière à remplir. Une simple inscription est largement suffisante.

Comment s’inscrire pour commencer la formation ?

Rien de plus facile.

Il vous suffit de réserver votre place sur notre site web.

Nota bene : vous devez bénéficier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle.

Certaines informations pratiques vous seront demandées pour valider votre inscription : vos noms et prénoms, votre numéro de téléphone, votre email et votre situation professionnelle (étudiant, travailleur indépendant, salarié ou autre).

Comment se passe l’obtention du certificat à la fin de la formation ?

Le certificat ne sera délivré qu’à deux conditions :

  • Vous devez suivre tous les cours de la formation. 
  • Vous devez valider toutes les évaluations de fin de parcours.

Il est à noter que ces deux conditions sont imposées par l’État, qui finance la formation dirigeant d’entreprise à hauteur de 100 %.

En revanche, la certification est réalisée par un organisme tiers.

À la fin de cette période et après validation, votre attestation de fin de formation sera disponible en ligne sur votre compte, sous un format PDF téléchargeable.

Alors, prêt(e) à vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Réservez votre place dans la prochaine formation de création d’entreprise !

Contactez-nous sur notre page ou avec avec le chat, nous sommes à votre disposition !

Formations populaires